Visites personnalisées (sur rendez-vous seulement) et emménagements maintenant acceptés.
Mise en place de nouvelles mesures de prévention des infections pour une sécurité accrue.  

Chartwell Manoir et Cours de l'Atrium résidence pour retraités

545, rue Francis-Byrne, Ville De Québec (Quebec) G1H 7L3

    Évaluations pour cette résidence- Évaluation globale -   (2.5)




Sélectionnez la Kiwi si vous êtes un humain. (Requis)


Donald Lachance

Cette résidence n'apporte pas les besoins nécessaire a notre mère , les repas sont pas appropriés et ne correspond pas aux attentes ni aux coût chargé a tous les mois , mauvaises cuisines institutionnelles , pas du frais local et personnel non qualifié, et pendant le COVID 19 incarcération obligatoires depuis 2 mois , impensable et inhumain ....

Chantal Lamothe

Un personnel attentif aux besoins et à la sécurité des aînés dans un environnement stimulant et sécuritaire

Rocheleau Lorraine

Un jour, on a refusé un repas à maman, âgée 89 ans, à la salle à manger parce qu'elle n'avait plus de coupon-repas. Refuser un repas à une aînée est honteux. La comptabilité n'avait qu'à téléphoner à la famille pour acheter et payer de nouveaux coupons. Cette situation est survenue à l'époque de l'ex-directeur général, M. Richard qui a été remplacé. Son style de gestion et relations avec la famille étaient inacceptables pour plusieurs autres raisons.

Mme E, Dubé

Il ne faut pas placer vos parents à l'Archipel, 2e étage du Manoir de l'Atrium, pour les personnes non-autonomes. Les services d'hygiène donnés par des employés d'une agence sont expéditifs, la lessive des effets personnels est complexe. Il n'y a pas de cuisine sur cet étage, les plats sont livrés sur des chariots et le personnel fait un bruit infernal. Il n'y a pas une pièce salon où les résidents peuvent se changer les idées. Ce faisant, on laisse les aînés assis en rang d'oignon devant les ascenseurs à longueur de journée. En résumé, ce faut une expérience pénible pour notre maman qui a souffert.

Maria Beaupré

Nous saluons l'arrivée d'un nouveau directeur général. Le style de gestion de l'ex-directeur général d'origine française, P. Richard, s'apparentait à celui d'un milieu carcéral. Ses méthodes autoritaires et répressives acquises en France étaient inacceptables au Québec. Ses relations avec les résidents et leurs proches étaient pénibles, souvent agressives. Il n’hésitait pas à recourir à des méthodes de répression rudes et violentes quand les résidents et leurs proches n’obéissaient pas à ses ordres. Pour expulser et se débarrasser d’un résident, il utilisait des méthodes assez brutales, sans égard pour la santé de la personne âgée concernée, ni celle des proches. À la lumière de notre expérience, nous sommes convaincus que M. Richard n'aurait jamais dû gérer les Cours et Manoir de l'Atrium où maman a beaucoup souffert.

Mario Langevin

Très déçu depuis que la compagnie Chartwell administre cet immeuble, Aucune fierté sur l'entretien, au 502 de l'atrium vous prenez l'ascenseur le stainless est sale les plafonds sont plein de poussière, vous sortez au 5ème étage vous constaté que tous les murs son sale, le personnel de l'entretien se promène t'il avec des lunettes fumée. Très décevant pour des immeubles qui étaient entretenu autrefois, en entrant on ce sentait à l'hôtel, vous devriez remédier à cela, c`est votre image. Mario Langevin 418-932-0866

Chartwell sollicite vos commentaires et évaluations de ses propriétés et services en conformité avec les Modalités d'utilisation du site web.

Avez-vous des questions sur la vie en résidence?


581-781-8696



Numéro de téléphone non valide

Résidences à proximité