Redécouvrir un mode de vie actif et une vie sociale enrichissante à la retraite

Il peut sembler inéluctable qu’en vieillissant on devient moins actif, aussi bien physiquement que socialement; en particulier quand on souffre de problèmes de santé ou qu’on a des difficultés de mobilité. Pourtant, des personnes comme Rose montrent que l’on peut s’épanouir en prenant de l’âge, et demeurer actif et joyeux.

J’ai eu le plaisir de m’entretenir avec Rose qui m’a confié à quel point sa vie avait changé depuis qu’elle et son mari, Bernard, avaient emménagé au Chartwell Pickering City Centre, en 2015. Auparavant, ils vivaient dans la maison qu’ils habitaient depuis 40 ans.

Rose m’a avoué qu’au départ, quand ils ont emménagé au Chartwell Pickering City Centre, elle a eu du mal à s’adapter. Sa maison, son environnement et ses habitudes familières lui manquaient, même si elle savait qu’ils avaient fait le bon choix. Avant de prendre la décision de déménager, Rose ne conduisait plus son auto. Bernard et elle trouvaient difficile de sortir de chez eux et passaient donc de plus en plus de temps à la maison. Bien que leurs enfants et petits-enfants leur rendent régulièrement visite, Rose voyait de moins en moins souvent ses amis. Tout comme cela peut se produire dans une telle situation, ils voyaient leur univers se rétrécir.


Le parcours de Rose : Redécouvrir un mode de vie actif à la retraite

Il a fallu quelques mois à Rose pour vraiment s’habituer à sa nouvelle vie. Aujourd’hui, elle l’adore! Elle suit un cours d’exercices physiques à la piscine du centre communautaire qui se trouve à côté de la résidence, et aime le fait qu’elle puisse se rendre au centre commercial ou à la bibliothèque en marchant ou en prenant un taxi.

Rose est une personne très sociable. Elle et son mari trouvent qu’il est plus facile de se faire des amis à la résidence que ce qu’ils pensaient. Rose aime descendre en milieu de la matinée pour retrouver ses nouveaux voisins autour d’un thé et des muffins. Elle se réjouit aussi des divertissements qui sont offerts à la résidence. Récemment, une chorale d’enfants a donné un concert auquel le maire a assisté pour entendre chanter l’un de ses petits-enfants. Rose s’est entretenue avec lui et lui a déclaré : « Si jamais vous cherchez un endroit où vivre lorsque vous serez plus vieux, cette résidence-ci est idéale. » Voilà un exemple qui démontre à quel point Rose est heureuse de vivre à la résidence Chartwell Pickering!

Ressources utiles

Guide pour faciliter la transition en résidence pour aînés

Guide pour faciliter la transition en résidence pour aînés

Téléchargez
Le guide Explorons la vie en résidence de Chartwell

Le guide Explorons la vie en résidence de Chartwell

Téléchargez

S'abonner

Rose m’a confié que de nombreux facteurs ont contribué à lui faire apprécier sa nouvelle vie. Elle m’a parlé en termes très élogieux des membres du personnel, notamment de leur gentillesse. Elle m’a dit à quel point elle aimait son appartement et la vue sur le parc situé juste en face de la résidence, laquelle est très bien située. Elle et Bernard sont aussi impressionnés par la qualité et la variété des repas.


S'adapter au changement : Les défis et les joies de la vie en résidence

Le fait d’emménager dans une résidence pour retraités après avoir vécu pendant tant d’années dans la maison où nos enfants ont grandi peut représenter un changement important. Même lorsque le changement est positif et qu’il se traduit par une vie meilleure, cela aura quand même entrainé la perte d’autre chose. Dans cette situation, il est naturel de reconnaître cette perte : un tel sentiment ne signifie pas que le choix d’effectuer ce changement n’était pas le bon. Cela fait tout simplement partie du processus de lâcher-prise permettant de faire place à de nouvelles expériences.

Il peut être réconfortant de savoir que des personnes comme Rose sont passées par là. Celle-ci représente un bon exemple d’une personne qui profite bien de la vie depuis qu’elle s’est installée dans une résidence pour retraités. En écoutant Rose parler de sa nouvelle vie, le ton enjoué de sa voix m’en a autant dit sur le bonheur qu’elle ressent désormais que la description de ses journées.

De nombreuses personnes pensent qu’en vieillissant elles doivent se résigner à abandonner la possibilité d’un mode de vie actif et d’une vie sociale enrichissante. Rose est la preuve vivante que cela est loin d’être vrai.

À propos de la Dre Amy D’Aprix 

Amy est conseillère certifiée auprès des aînés, vice-présidente de la Fédération internationale du vieillissement et cofondatrice du projet Essential Conversations Project. Travailleuse sociale auprès des aînés, elle œuvre auprès d’eux et de leurs familles depuis plus de 30 ans. 

Articles par Dr. Amy

Articles connexes

    Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre mensuelle

    Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre mensuelle afin de bénéficier de nos conseils d’expert sur une multitude de sujets liés à la retraite, un accès à des documents pratiques que vous pourrez télécharger, comme des infographies et des aide-mémoires. De plus, vous recevrez des invitations à divers événements.