Visites personnalisées ou visites virtuelles disponibles. Cliquez ici.
Chartwell Logo: Cliquez ici pour accéder à la page d'accueil du site Chartwell
Cliquez ici pour accéder à la page d'accueil du site Chartwell

Trouvez la résidence qui vous convient.

Centre de communication

Centre de communication

en fr

catégories : Messages de notre chef de la direction

8 mars 2022
Women Senior Executives at Chartwell Retirement Residences

En ce mardi 8 mars, nous nous joignons aux nombreuses personnes dans le monde qui célèbrent la Journée internationale des femmes afin de souligner les réalisations des femmes et d’exprimer notre appréciation et notre gratitude envers toutes celles qui vivent et travaillent chez Chartwell et qui nous inspirent au quotidien. Quatre-vingt-deux pour cent de nos employés sont des femmes, et nous sommes fiers d’être un employeur de choix pour celles qui souhaitent s’épanouir et faire progresser leur carrière. Veuillez regarder cette vidéo de certaines de nos leaders qui parlent de leur expérience en tant que femme chez Chartwell. Vous trouverez plus d’information sur la représentation des femmes chez Chartwell ici. Merci à toutes les femmes de notre entreprise qui, chaque jour, jouent un rôle très important dans la vie de leurs résidents, de leurs collègues et de leurs familles. Chartwell a l’honneur de compter dans ses rangs de nombreuses femmes extraordinaires. Je vous invite à lire un récent article de blogue sur notre site Web au sujet d’une résidente de Chartwell Oasis-St-Jean à Saint-Jean-sur-Richelieu, au Québec, qui a été une pionnière et un symbole de l’émancipation féminine tout au long de sa vie.

Axés sur nos effectifs

Je me suis récemment entretenu avec Greg Bonnell de BNN Bloomberg au sujet des résultats trimestriels de Chartwell et du travail incroyable accompli par nos employés pour soutenir nos résidents pendant la pandémie. J’ai parlé de la récente vague Omicron et des conséquences de la transmissibilité accrue du virus sur nos niveaux de dotation dans nos résidences, ainsi que des stratégies et initiatives de recrutement que nous avons mises en œuvre au cours des derniers mois pour rehausser ces niveaux et accélérer l’embauche de nouveaux employés. J’ai aussi surtout exprimé ma confiance dans une reprise solide en 2022 et au-delà. Je suis convaincu que nous sommes à un tournant de cette pandémie, et que nous commencerons à voir la demande refoulée et la croissance de la population âgée se traduire par une croissance du taux d’occupation dans les mois à venir. Pour regarder l’entrevue au complet, veuillez cliquer ici (en anglais seulement).

Mes pensées au peuple ukrainien

Les deux dernières semaines ont été difficiles pour moi sur le plan personnel, car la guerre dans mon pays d’origine continue de sévir. La première chose que j’ai faite le 24 février a été de passer deux appels téléphoniques à l’étranger. Le premier était destiné à un ami d’université à Odessa, une ville du sud-est de l’Ukraine, où quatre générations de ma famille ont vécu et où j’ai passé les 24 premières années de ma vie. C’est une ville qui a toujours été multiculturelle, inclusive et tolérante. Les habitants y parlent un mélange coloré de russe, d’ukrainien et de yiddish, avec quelques influences du français, de l’anglais, de l’italien et du grec. Cette ville a survécu à trois terribles années d’occupation nazie et a persévéré. Elle a produit d’innombrables écrivains, musiciens, artistes, scientifiques, athlètes et entrepreneurs de classe mondiale, dont beaucoup sont partis vivre et travailler dans le monde entier. Cette ville est maintenant bombardée par des missiles russes. Le deuxième appel était destiné à mon ami d’enfance à Moscou. Nos grands-pères ont étudié ensemble, sont devenus les meilleurs amis du monde et ont tous deux appelé leurs fils Feliks. Lorsque je vivais dans ce qui était autrefois l’URSS, je visitais régulièrement cette belle ville et cette famille extraordinaire – des personnes toutes très intelligentes, raffinées et gentilles. Mes amis et moi sommes restés sans voix. Il est inimaginable qu’une telle chose soit possible en Europe au 21e siècle, et surtout entre deux pays dont la riche histoire collective remonte à des siècles. Le sentiment d’impuissance et d’exaspération prévalait dans nos conversations et tout ce que je pouvais faire, c’était de les prier de se protéger, d’être prudents et de garder espoir que cette folie prenne fin.

Rien ne justifie ou n’excuse cette attaque ni la dévastation qu’elle va engendrer pour les populations des deux pays, y compris mes amis et leurs familles. Mes pensées vont à ces personnes et à celles de Chartwell dont les proches ont été directement touchés par cette guerre. J’ai l’espoir, même s’il est ténu pour l’instant, de voir la paix s’installer.

Des ressources ont été envoyées par Homewood pour aider les employés de Chartwell qui pourraient avoir besoin d’un soutien supplémentaire. De plus, si vous cherchez des moyens d’appuyer les efforts humanitaires déployés en faveur des Ukrainiens, consultez cet article de La Presse qui présente diverses façons dont les Canadiens peuvent aider.

Une lecture qui en vaut la peine

Nudge : la méthode douce pour inspirer la bonne décision de Richard H. Thaler et Cass R. Sunstein.
À l’aide de dizaines d’exemples révélateurs et en s’appuyant sur des décennies de recherche en sciences du comportement, Richard H. Thaler, lauréat d’un prix Nobel, et Cass R. Sunstein, professeur à la Faculté de droit de Harvard, montrent qu’aucun choix ne nous est jamais présenté de manière neutre et que nous sommes tous susceptibles d’avoir des préjugés qui peuvent nous amener à prendre de mauvaises décisions. Toutefois, en comprenant comment les gens pensent, nous pouvons recourir à une « architecture de choix » judicieuse pour inciter les gens à prendre les meilleures décisions pour nous-mêmes, nos familles et notre société, sans restreindre notre liberté de choix.

Vlad Volodarski
Chef de la direction