Nous embauchons! Cliquez ici.
Chartwell Logo: Cliquez ici pour accéder à la page d'accueil du site Chartwell
Cliquez ici pour accéder à la page d'accueil du site Chartwell

Trouvez la résidence qui vous convient.

Centre de communication

Centre de communication

en fr

catégories : Messages de notre chef de la direction

12 octobre 2021

J’aimerais vous souhaiter à tous une belle fête de l’Action de grâce. J’espère que chacun d’entre vous a profité de cette longue fin de semaine pour rencontrer sa famille, ses amis et ses proches et pour réfléchir à toutes les raisons pour lesquelles nous éprouvons de la reconnaissance. Plus que jamais, cette année fut pour moi l’occasion de ressentir une immense gratitude à l’égard de nos employés et de repenser à tout ce qu’ils ont fait, et continuent de faire, pour nos résidents. C’est un grand honneur pour moi de travailler avec les membres d’une équipe aussi dévouée et solidaire partout au pays. Chaque jour apporte des preuves de la passion qu’ils mettent dans leur travail et l’empathie qu’ils démontrent aux autres.

La semaine dernière, le fonds CaRES des résidences pour aînés, mis en place par Chartwell, Revera, Extendicare et Sienna en mai 2020, a annoncé la réouverture du processus de demande d’aide financière pour les travailleurs et les travailleuses du secteur des résidences pour aînés. Le fonds offre aux personnes admises jusqu’à 10 000 $ afin de couvrir des dépenses imprévues ou d’urgence et de venir en aide à ceux et celles qui font face à des difficultés personnelles ou familiales. Depuis sa création, il a accordé plus de 2,4 millions de dollars en aide financière à 760 employés. Pour de plus amples informations, veuillez lire le récent communiqué de presse (en anglais), ou visitez le site Web de CaRES : fondscares.ca.

Le secteur des résidences pour aînés est confronté depuis longtemps à des perceptions biaisées, qui existaient déjà avant la pandémie. En effet, nombreux sont ceux qui croient que la vie à la maison est la meilleure solution pour tous. Bien que cela peut être vrai pour certains, ce n’est certainement pas le cas pour tout le monde. Pour déboulonner ces idées préconçues, nous voulons mieux comprendre les perceptions historiques et inconscientes de la vie en collectivité. C’est la raison pour laquelle Chartwell a fait appel au Research Strategy Group (RSG), une agence spécialisée dans les techniques de recherche novatrices, pour réaliser une étude comportementale. À cette occasion, on communiquera peut-être avec certains des résidents et des membres de leur famille pour participer à un entretien confidentiel. Je leur demande de nous aider en fournissant un aperçu de leurs expériences personnelles. Nous espérons que cette initiative aidera d’autres personnes qui envisagent la vie en résidence, mais qui hésitent encore, à franchir le pas. La participation est entièrement facultative et confidentielle, et aucun renseignement personnel ou permettant de les identifier ne sera communiqué à Chartwell.

La semaine dernière, j’ai eu le plaisir, avec mes partenaires du comité de la haute direction, de visiter Chartwell Montgomery Village, à Orangeville, en Ontario. Le moment de la visite qui m’a le plus marqué a été le dîner que j’ai pris avec les résidents. Lynn, Fran et Lyn ont été des convives extraordinaires. Nous avons eu la chance non seulement de parler « affaires », mais aussi de nous raconter de nombreuses histoires personnelles. Les éloges constants de ces charmantes dames à l’égard du personnel et de l’équipe de direction de Chartwell Montgomery Village faisaient plaisir à entendre. Je tiens également à remercier Tan Saini, le directeur général, sa fantastique équipe de gestion et les membres du personnel pour les services exceptionnels et personnalisés qu’ils offrent aux résidents. On ne s’étonnera pas de la persévérance de l’équipe de Chartwell Montgomery Village au pire moment de la pandémie, ni de ses activités très soutenues liées aux emménagements des trois derniers mois, pas plus que de son taux d’occupation qui avoisine les 95 pour cent.

J’ai également eu l’occasion de visiter la nouvelle aile récemment achevée de cette résidence, qui compte 122 appartements. Ce bel immeuble neuf avec ses logements spacieux et lumineux offre un bel éventail de commodités. Une cinquantaine de résidents ont déjà réservé leur appartement, et les premiers emménageront en novembre. L’équipe est convaincue que les autres logements seront rapidement loués. Il est difficile de ne pas être inspiré par son attitude positive, son dynamisme et sa confiance. Bravo à l’équipe Chartwell Montgomery Village!

L’expérience Chartwell

Chartwell Christopher Terrace resident Joan

Joan, qui réside au Christopher Terrace, et Izabela, Responsable des programmes d’animation et des loisirs, ont de nombreux points communs sur le plan culturel et spirituel. Lorsque Joan a acheté un chapelet de sa couleur préférée auprès d’un fournisseur de la résidence, Izabela savait qu’en le faisant bénir par un prêtre, elle lui ferait une grande joie. Lorsque la résidente l’a appris, un grand sourire de reconnaissance a illuminé son visage, devant l’effort fait par Izabela pour rendre sa journée mémorable. Merci à Izabela de penser aux petits détails qui changent tout dans la vie des résidents.

Une lecture qui en vaut la peine

La Vie 3.0 : Être humain à l’ère de l’intelligence artificielle
de Max Tegmark.
Max Tegmark, professeur au MIT, cosmologiste, physicien et chercheur en intelligence artificielle (IA) renommé, analyse divers scénarios potentiels d’évolution de la vie à l’ère de l’IA. L’ouvrage présente d’abord un scénario dans lequel l’IA dépasse l’intelligence humaine et devient omniprésente dans la société, pour finalement échapper au contrôle humain. L’accélération marquée du rôle de la technologie et de l’IA dans la vie quotidienne – du téléphone intelligent, à la domotique, aux voitures pratiquement autonomes, etc. – implique d’envisager beaucoup plus sérieusement de tels scénarios. Tegmark constate l’inévitabilité de la croissance rapide et des améliorations de l’IA. Il est donc essentiel de mettre en place des structures de gouvernance et de surveillance qui garantiront l’adéquation des objectifs de l’IA avec ceux du genre humain, pour s’assurer que l’IA agit toujours dans l’intérêt de notre espèce et non pour lui nuire. Le Future of Life Institute est une organisation à but non lucratif cofondée par Max Tegmark et soutenue par de nombreux scientifiques et entrepreneurs célèbres, dont Elon Musk, qui cherche à diminuer les risques existentiels associés à l’IA. Quiconque aime réfléchir à l’avenir de la vie et de l’humanité ne manquera pas de trouver ce livre irrésistible.

Vlad Volodarski
Chef de la direction