Pour les aînés, il est gratifiant et amusant de faire des recherches sur leurs ancêtres

La recherche de ses racines familiales ou de ses ancêtres – l’étude de la généalogie – figure parmi les 30 passe-temps les plus populaires au monde*. De nombreux aînés aiment se rendre sur les sites Web populaires consacrés à la généalogie pour créer leur arbre généalogique, retrouver des parents éloignés et découvrir des histoires fascinantes sur leurs origines.

L’un des avantages les plus gratifiants et appréciés de la généalogie est la possibilité de communiquer avec d’autres membres de votre famille, en particulier vos petits-enfants, sur ce que vous avez découvert au cours de vos recherches.

Katie, 33 ans, a un père canadien-français et une mère écossaise. Le fait que sa grand-mère paternelle soit née dans une réserve des Premières Nations dans le nord de l’Ontario l’a toujours intriguée, l’incitant à vouloir en savoir plus sur ses ancêtres. Elle a fait part de sa curiosité à sa grand-mère : « Cela a été vraiment amusant et instructif, dit Katie. J’ai beaucoup de questions, et elle a une excellente mémoire. J’ai appris énormément de choses sur les personnes qui m’ont précédée, et cela a rendu notre relation encore plus spéciale. »

L’expérience de Katie fait écho au conseil offert par de nombreux sites de généalogie sur la façon d’entamer le processus de recherche de vos racines : parlez d’abord à vos proches. Le site Web de Bibliothèque et Archives Canada* propose d’autres conseils pratiques pour commencer :

  • Prenez-vous comme point de départ et remontez dans le temps. Ainsi, vous éviterez d’inclure des personnes qui ne sont pas vos ancêtres.
  • Pensez à commencer par votre famille paternelle, car les noms de famille ne changent généralement pas et sont donc plus faciles à retrouver.
  • Informez tous les membres de votre famille de votre recherche. Consignez tout ce que vous apprenez, mais n’acceptez pas nécessairement toutes les informations comme des faits établis jusqu’à ce que vous puissiez faire des vérifications, habituellement dans des sources d’archives.
  • Ne vous attendez pas à trouver tout ce que vous cherchez en un seul endroit. Internet est une mine de renseignements pour les généalogistes, mais les bibliothèques, les archives, les registres religieux et les sociétés généalogiques le sont tout autant. Il est rare de réussir à réaliser un arbre généalogique complet sur plusieurs générations.
  • Soyez prêt à faire des découvertes inattendues. Chaque famille a des « secrets », et vous pourriez en découvrir quelques-uns. Réfléchissez bien à la question de la vie privée et de la confidentialité, et faites preuve de discrétion quant aux informations que vous révélez aux autres membres de la famille ou au public.

Il existe de nombreux sites Internet gratuits pour vous aider dans cette démarche, dont certains proposent des ressources classées par province*.

Vous désirez intégrer des activités plus significatives à votre vie, et vous faire des amis avec qui les partager? Consultez le programme Vivre maintenant de Chartwell pour connaître les moyens de vivre une retraite active et épanouissante.