8 façons de vieillir en bonne santé en cultivant une attitude positive

Extrait : Les personnes qui voient les choses du bon côté jouissent d’une meilleure santé mentale et physique, et elles sont généralement plus résilientes face aux défis et aux revers. Des études montrent qu’une attitude positive contribue à protéger le cœur, à réduire le stress et l’anxiété et à renforcer l’immunité. Mettre l’accent sur les aspects positifs est également bon pour la santé du cerveau et l’humeur, en plus d’accroître la longévité et d’améliorer le sommeil.


Les personnes qui voient les choses du bon côté jouissent d’une meilleure santé mentale et physique et sont plus satisfaites de leur vie*, selon les National Institutes of Health (NIH) et une étude parue dans Emotion. Un état d’esprit positif n’est pas synonyme d’absence d’émotions négatives, comme la tristesse ou la colère, d’après les NIH. Mais les personnes optimistes trouvent un équilibre sain entre les pensées et les émotions positives et négatives, ce qui les aide à rebondir plus rapidement en cas de difficultés.

Les chercheurs pensent qu’une attitude positive aide à vieillir en bonne santé, en partie parce que les personnes optimistes sont plus résilientes face aux défis et aux revers*, et que leur capacité d’adaptation peut atténuer les effets du stress sur leur esprit, leur corps et leur mental*, selon la Mayo Clinic. D’après la Harvard Medical School, ces personnes ont également tendance à adopter un mode de vie plus sain, à établir de meilleurs réseaux de soutien social et à suivre les conseils médicaux*.

Voici quelques bienfaits importants d’une attitude positive pour la santé physique, émotionnelle et cognitive des aînés :

  1. Protection du cœur. Les personnes qui ont un état d’esprit positif ont 35 % moins de risque de développer une maladie cardiaque, selon Cœur + AVC Canada. Chez les personnes ayant une maladie cardiaque stable, les traits positifs comme l’optimisme et la gaieté réduisent de près de 40 % les risques de crise cardiaque*.
  2. Réduction du stress et de l’anxiété. La pensée positive et l’optimisme aident à gérer le stress et à réduire l’anxiété*. Heureusement, il est possible de développer des techniques de pensée positive en adoptant un discours intérieur (le flot de pensées non exprimées qui vous traversent l’esprit) plus positif.
  3. Renforcement du système immunitaire. Les aînés qui se concentraient davantage sur les informations positives que sur les négatives avaient un système immunitaire plus fort, comme le montrent leurs résultats à des tests d’anticorps dans le sang, et présentaient une meilleure fonction immunitaire deux ans plus tard*, selon une étude de Psychology and Aging.
  4. Préservation de la santé du cerveau. Mettre l’accent sur les aspects positifs et réduire les pensées négatives récurrentes diminue le risque de développer des déficits cognitifs*, comme l’indique une étude de l’University College London. Les chercheurs suggèrent que la pratique de la pleine conscience, la méditation et une thérapie ciblée par le dialogue peuvent contribuer à réduire les pensées négatives et à favoriser un état d’esprit positif. Une étude de Psychological Science a révélé que les personnes joyeuses et enthousiastes sont moins susceptibles de voir leur mémoire décliner avec l’âge*.
  5. Amélioration de l’humeur et diminution du risque de dépression. Selon une étude menée en 2022 par l’European Journal of Epidemiology, des femmes âgées optimistes présentaient un risque de dépression inférieur de 27 % sur une période de 10 ans par rapport à celles qui étaient moins optimistes*.
  6. Une longévité accrue. Des femmes de différents groupes ethniques et raciaux qui se montraient plus optimistes avaient plus de chances de vivre au-delà de 90 ans*, selon une étude du Journal of the American Geriatrics Society de 2022. Une étude de l’Université de Harvard a révélé que les hommes et les femmes optimistes avaient jusqu’à 70 % plus de chances de vivre jusqu’à 85 ans ou plus, et avaient une durée de vie de 11 % plus longue*.
  7. Soulagement de la douleur chronique. Selon une étude de l’Université Cornell, les aînés souffrant de douleurs chroniques et qui avaient une attitude positive ressentaient moins de douleur au quotidien que ceux qui avaient une attitude négative, et ces derniers présentaient des douleurs et des handicaps plus graves*.
  8. Amélioration du sommeil. Les personnes optimistes dormaient plus longtemps et étaient environ 75 % plus susceptibles de rapporter une bonne qualité de sommeil et de ne pas souffrir d’insomnie*, d’après une étude de Behavioral Medicine.