8 conseils pour prévenir et gérer les maux de tête

Extrait : Les maux de tête touchent environ la moitié des adultes dans le monde et les stratégies préventives non pharmacologiques peuvent être efficaces pour soulager la douleur qu’ils provoquent et pour améliorer la qualité de vie des personnes qui les subissent. L’exercice à faible impact, la méditation et d’autres techniques de relaxation peuvent aider à réduire le stress et à dénouer les muscles tendus, tout en prévenant l’apparition des maux de tête et en les atténuant. Dormir suffisamment, manger des repas sains, rester hydraté et éviter les facteurs déclencheurs de maux de tête peut également contribuer à prévenir ces derniers ou à réduire leur fréquence et leur intensité.


Juin est le mois de la sensibilisation à la migraine et aux maux de tête*. Selon l’Organisation mondiale de la Santé, environ la moitié des adultes dans le monde sont touchés par les maux de tête*. Connaître des moyens efficaces pour prévenir et pour gérer les maux de tête peut grandement aider à soulager la douleur et à améliorer la qualité de vie des personnes qui en souffrent.

Les maux de tête les plus fréquents sont les céphalées de tension, qui peuvent être causées par le stress, la dépression, la faim et la tension musculaire*, indique HealthLink BC. Les migraines représentent le deuxième type de mal de tête le plus répandu chez les aînés, touchant environ 10 % d’entre eux chaque année*, selon les spécialistes de la Mayo Clinic. Au Canada, au moins 2,6 millions de femmes et près d’un million d’hommes souffrent de migraines*, d’après Le Médecin de famille canadien.

Bien que les médicaments sur ordonnance et en vente libre (MVL) puissent jouer un rôle dans la prise en charge des maux de tête, il convient de consulter un médecin. La Harvard Medical School, quant à elle, recommande des stratégies de prévention, comme la gestion du stress, la pratique régulière d’une activité physique et un meilleur sommeil, pour atténuer les symptômes et soulager la douleur*.

Voici quelques conseils pour prévenir les maux de tête et réduire leur fréquence et leur intensité :

  1. Faites de l’exercice pour atténuer les céphalées de tension. La pratique d’une activité physique à faible impact, comme la marche, le yoga, ou la musculation avec des bandes élastiques, peut procurer un soulagement en réduisant le stress et en dénouant les tensions musculaires, deux des principales causes des céphalées de tension*, selon WebMD.
  2. Évitez les facteurs déclencheurs de maux de tête et de migraines. Parmi les plus communs, mentionnons certains aliments comme les noix, les bananes, le fromage, les oignons, les aliments transformés qui contiennent des nitrites, des nitrates ou du glutamate monosodique, et l’alcool. Le manque de sommeil, la lumière vive, les bruits forts, la cigarette, le sevrage de la caféine et le stress en sont d’autres*. La tenue d’un journal sur vos maux de tête peut vous aider à reconnaître vos déclencheurs et à essayer de les éviter*.
  3. Pratiquez la méditation de pleine conscience pour soulager les migraines. Une étude de l’International Journal of Behavioral Medicine, publiée en 2021, a démontré que la thérapie cognitive axée sur la pleine conscience diminuait la fréquence des migraines de 40 % et contribuait à l’amélioration du fonctionnement psychologique*. Une étude de la JAMA Internal Medicine a rapporté que la méditation de pleine conscience réduisait la fréquence des migraines et l’incapacité liée aux maux de tête, de même que l’intensité de la douleur et la dépression*.
  4. Dormez suffisamment et ne sautez pas de repas. Selon Healthline, des études ont établi un lien entre le manque de sommeil et les migraines ainsi que les céphalées de tension*. Essayez de mettre en place une routine de sommeil et de manger des repas santé à des heures régulières*.
  5. Restez bien hydraté. Même une légère déshydratation peut provoquer des maux de tête chez les aînés*. Pour les prévenir, assurez-vous de boire beaucoup d’eau et d’autres liquides tous les jours. Pour soulager un mal de tête causé par la déshydratation, buvez lentement un ou deux verres d’eau et vous devriez vous sentir mieux dans les trois heures qui suivent*. Gardez en tête que la déshydratation est un effet secondaire courant associé à la prise de nombreux médicaments prescrits ou en vente libre*.
  6. Prévenez les céphalées d’origine médicamenteuse. Pour éviter ce type de mal de tête, limitez votre prise d’analgésiques vendus sans ordonnance à moins de trois fois par semaine*.
  7. Utilisez une compresse d’eau froide pour soulager une douleur légère. Lorsque vous souffrez d’un léger mal de tête, appliquez un linge humidifié à l’eau froide sur votre front et sur vos tempes*. Évitez d’appliquer de la glace ou un objet glacé directement sur votre peau et limitez leur utilisation à 15 minutes à la fois.
  8. Tournez-vous vers les thérapies complémentaires ou parallèles. Il est prouvé que l’acupuncture, la rétroaction biologique et la massothérapie soulagent les maux de tête chez certaines personnes*.