8 moyens par lesquels une bonne santé intestinale aide à vieillir en bonne santé

Extrait : Un microbiote intestinal sain, qui contient de nombreux types de bonnes bactéries, contribue à une meilleure santé générale et à une vie plus longue. L’exercice régulier, une vie sociale active et une alimentation nutritive riche en fibres, en probiotiques et en prébiotiques peuvent améliorer et restaurer la santé intestinale. Une meilleure santé intestinale peut favoriser la bonne humeur, la vivacité d’esprit et le renforcement du système immunitaire.


Le microbiome humain, qui comprend le microbiote intestinal, contient de nombreux types de bactéries bénéfiques qui sont essentielles à la santé et au bien-être d’une personne. Une étude réalisée en 2021 par Nature Metabolism a montré qu’une meilleure santé intestinale, qui se traduit par une plus grande diversité de bactéries dans l’intestin, est associée à un vieillissement en meilleure santé et à une vie plus longue*. Les chercheurs ont constaté que les aînés dont le microbiote intestinal était plus diversifié marchaient plus vite, avaient une meilleure mobilité, et présentaient des taux de cholestérol et d’inflammation plus faibles ainsi que des taux de vitamine D plus élevés, tandis que les participants dont le microbiote intestinal était moins diversifié avaient presque deux fois plus de risques de décéder* pendant la période de l’étude.

Voici quelques moyens importants pour améliorer la santé intestinale et ainsi favoriser un vieillissement en meilleure santé :

  1. L’exercice régulier favorise une meilleure santé intestinale. Une étude de l’Université de l’Illinois a révélé que les personnes qui faisaient de l’exercice trois fois par semaine pendant six semaines affichaient une augmentation des microbes intestinaux bénéfiques et une diminution des microbes nocifs*. Les participants qui ont continué à faire de l’exercice ont conservé ces gains, tandis que ceux qui sont devenus sédentaires ont retrouvé une plus faible diversité bactérienne.
  2. Améliorez votre humeur avec des aliments bons pour l’intestin. Pour améliorer votre humeur, mangez beaucoup de fruits et légumes frais et d’autres aliments complets, et limitez les produits emballés ou transformés, qui sont riches en additifs et en agents de conservation qui perturbent les bactéries saines de l’intestin*, recommande l’Université Harvard.
  3. Les aliments riches en fibres favorisent la santé de l’intestin et celle du cœur. Un régime riche en fibres favorise la production d’acides gras à chaîne courte, qui aident à contrôler la pression artérielle et la glycémie*.
  4. La diversité du microbiote est bonne pour l’esprit. Les personnes présentant une diversité microbienne dans l’intestin ont obtenu de meilleurs résultats à des tests standardisés de réflexion et de mémoire, selon une étude de JAMA Network Open de 2022.
  5. La socialisation est bénéfique pour l’intestin. Les personnes disposant d’un large réseau social jouissent d’une meilleure santé intestinale et les interactions sociales contribuent à une plus grande diversité du microbiote*, selon une étude de l’Université d’Oxford.
  6. Nourrissez les bactéries saines de votre intestin avec des probiotiques et des prébiotiques. La consommation régulière de probiotiques, comme le yogourt, aide à empêcher la prolifération de bactéries malsaines dans l’intestin*. Les probiotiques peuvent améliorer la santé digestive et aider à traiter les problèmes gastro-intestinaux, notamment le syndrome du côlon irritable et la constipation chronique*, selon l’Université McMaster. Les prébiotiques, tels que les haricots, les bananes, les oignons, les asperges et les ignames, stimulent le développement de bactéries saines dans l’intestin*, d’après les spécialistes de la Mayo Clinic.
  7. Les aliments fermentés améliorent la réponse immunitaire. Un régime riche en aliments fermentés, tels que le yogourt, le kéfir, le fromage cottage fermenté, la choucroute et le kombucha, augmente la diversité des bactéries intestinales et améliore la réponse immunitaire, tout en diminuant l’inflammation*, selon une étude de la Stanford School of Medicine.
  8. Gérer le stress pour rétablir la santé intestinale. Le stress chronique entraîne une perturbation et une instabilité du microbiote intestinal*, selon une étude de Nature Microbiome. D’après l’Université d’État de l’Ohio, adopter des techniques de gestion du stress, telles que manger en pleine conscience, mieux dormir et pratiquer des activités bonnes pour le corps et l’esprit comme le yoga et le tai-chi, peut contribuer à atténuer l’impact du stress sur la diversité du microbiote* et à rétablir la santé intestinale.