5 raisons pour les aînés de se mettre au jardinage d’intérieur

Les aînés canadiens n’ont jamais attendu le printemps avec autant d’impatience que cette année. La campagne de vaccination contre la COVID-19 y est certainement pour quelque chose, mais le soleil, le temps plus chaud et le retour d’un passe-temps apprécié (le jardinage) sont autant de bonnes raisons de se réjouir.

Des chercheurs qui étudient les bienfaits du jardinage ont démontré que la réduction du niveau de stress, l’augmentation de la productivité et la diminution du risque de déficience cognitive ne se limitent pas à ceux qui s’affairent dans leur jardin. En effet, les jardiniers d’intérieur peuvent aussi bénéficier des mêmes bienfaits cognitifs, physiques, sociaux et émotionnels. Le petit plus : ils peuvent s’adonner à leur passe-temps toute l’année*.

L’année dernière, alors que tout le monde a passé la plupart de son temps confiné à l’intérieur, le jardinage d’intérieur est devenu plus populaire que jamais*, ce qui n’est pas étonnant. Même si nous prévoyons de sortir davantage à l’extérieur, nous n’avons pas tous la chance d’avoir un jardin. Pour ceux qui ont des difficultés de mobilité ou qui souhaitent simplement remplir un petit espace avec de belles plantes vertes,

voici cinq raisons de vous lancer dès maintenant dans la culture d’un jardin intérieur :

1. Les plantes génèrent du bien-être

Selon une récente étude mondiale menée auprès de 4 200 personnes, près des trois quarts d’entre elles ont déclaré que le fait d’avoir des plantes d’intérieur améliorait leur bien-être émotionnel lors des périodes de confinement*.

2. Les plantes donnent un but significatif

Tout comme le fait de s’occuper d’une autre personne ou d’un animal de compagnie, la culture de plantes donne un sens à notre vie, renforce notre estime personnelle et notre confiance en soi, et influe même sur notre longévité. Plus particulièrement, les aînés qui ont été proches aidants toute leur vie apprécient le sentiment de satisfaction de prendre soin d’un être vivant*.

3. Prendre soin de plantes a un effet apaisant

Nous vivons actuellement une période stressante et les activités telles que l’arrosage, la plantation et la taille sont des activités apaisantes qui nous obligent à vivre le moment présent, selon des psychologues*. Les recherches ont montré que le jardinage d’intérieur et extérieur a toujours été associé à la réduction du niveau de stress, ce qui en fait une activité particulièrement appropriée en ce moment*.

4. Le jardinage d’intérieur est une distraction saine

La pandémie a incité de nombreuses personnes à s’adonner à de nouveaux passe-temps, comme la pâtisserie, les casse-têtes et les longues promenades. Faire pousser des succulentes sur le rebord d’une fenêtre ensoleillée ou créer un jardin de fines herbes à partir de graines sont des passe-temps qui requièrent de la concentration, de l’apprentissage et du temps. Remplir nos journées d’activités significatives et structurées permet de faire passer le temps de manière agréable, en pensant moins à ce que nous ne pouvons pas encore faire.

5. Les plantes sont tout simplement magnifiques!

Qui n’a jamais admiré la magnifique fontaine verte que représente une plante-araignée, ou été émerveillé à la vue d’une orchidée en fleur? Des scientifiques ont découvert que le simple fait de regarder une photo de plantes ou un paysage naturel a des effets bénéfiques sur la santé qui seraient similaires à ceux de l’entretien d’un jardin ou d’un moment passé en plein air*. Nous sommes programmés pour passer du temps dans notre environnement naturel, alors pourquoi ne pas prendre plaisir à regarder de belles plantes? Elles apportent vie, couleur et joie à tous nos espaces intérieurs.

Chartwell offre de nombreuses options favorisant un mode de vie actif dans ses résidences pour retraités, notamment des activités de jardinage qui ont lieu à l’extérieur ou dans des serres et des salles multifonctionnelles intérieures. Visitez chartwell.com dès aujourd’hui pour en savoir plus.

*La référence citée dans cet article de blogue provient de la source suivante :
1. Washington State University, Virginia I. Lohr for the Acta Horticulturae Series. « What are the benefits of plants indoors and why do we respond positively to them? » (2010), en ligne : https://public.wsu.edu/~lohr/pub/2010LohrBenefitsPltsIndoors.pdf
2. ctvnews.ca. « Why gardening and indoor plants are growing in popularity. » (29 février 2021), en ligne : https://edmonton.ctvnews.ca/why-gardening-and-indoor-plants-are-growing-in-popularity-1.5302135
3. communitypsychiatry.com. « Going green during COVID-19: What houseplants can do for your lockdown health. » (27 janvier 2021), en ligne : https://www.communitypsychiatry.com/going-green-during-covid-19-what-houseplants-can-do-for-your-lockdown-health/
4. jamanetwork.com. « Association between purpose in life and objective measures of physical function in older adults. » (2017), en ligne : https://jamanetwork.com/journals/jamapsychiatry/fullarticle/2648692
5. communitypsychiatry.com. « Going green during COVID-19: What houseplants can do for your lockdown health. » (27 janvier 2021), en ligne : https://www.communitypsychiatry.com/going-green-during-covid-19-what-houseplants-can-do-for-your-lockdown-health/
6. Washington State University, Virginia I. Lohr for the Acta Horticulturae Series. « What are the benefits of plants indoors and why do we respond positively to them? » (2010), en ligne : https://public.wsu.edu/~lohr/pub/2010LohrBenefitsPltsIndoors.pdf
7. communitypsychiatry.com. « Going green during COVID-19: What houseplants can do for your lockdown health. » (27 janvier 2021), en ligne : https://www.communitypsychiatry.com/going-green-during-covid-19-what-houseplants-can-do-for-your-lockdown-health/