4 avantages cognitifs que présentent les casse-têtes pour les aînés

Les détaillants ne peuvent pas les maintenir en stock et les gens attendent avec impatience de nouveaux arrivages depuis quelques mois. Non, il n’est pas question de la pénurie de papier hygiénique ou de désinfectant pour les mains qui est survenue au début de la pandémie : les casse-têtes sont les nouveaux articles prisés par les Canadiens – y compris les aînés – qui cherchent à trouver des moyens pour se divertir pendant les mois passés à la maison.

Les ventes de casse-têtes ont grimpé jusqu’à 370 %. Comment expliquer cette soudaine résurgence d’un passe-temps créé il y a près de trois siècles par un cartographe britannique*?

« Ils permettent de s’évader, explique Marcel Danesi, professeur de sémiotique à l’Université de Toronto et auteur de The Puzzle Instinct: The Meaning of Puzzles in Human Life. Lorsqu’on se concentre sur un casse-tête, le monde extérieur semble disparaître temporairement. En s’immergeant dans la complexité du casse-tête, on oublie tout le reste*. »

Plus qu’un simple passe-temps amusant que vous pouvez pratiquer seul ou avec d’autres personnes de votre bulle, les casse-têtes sont également réputés pour les avantages cognitifs qu’ils apportent aux aînés :

  1. L’assemblage d’un casse-tête active huit fonctions cognitives dans votre cerveau, lui permettant d’effectuer un excellent entraînement et, associé à d’autres saines habitudes de vie, il peut vous protéger contre les troubles cognitifs*.

  2. Comme les casse-têtes demandent une grande concentration, ils sont naturellement relaxants pour le corps et l’esprit et constituent un excellent moyen de rester calme dans les périodes anxiogènes*.

  3. Résoudre un casse-tête avec d’autres personnes favorise les contacts sociaux, ce qui est important pour la santé en général. De nombreuses résidences pour aînés proposent des clubs de casse-tête, où les gens se rencontrent pour assembler le même casse-tête. La récompense ne se limite pas à un merveilleux sentiment d’accomplissement à la fin du jeu, mais elle comprend également un esprit de communauté (en travaillant ensemble à la réalisation d’un objectif commun) et un sentiment de proximité (grâce à des conversations stimulantes et à des plaisanteries autour du jeu).

  4. La manipulation de pièces de casse-tête contribue à améliorer la motricité. Des physiothérapeutes travaillant avec des aînés ont constaté que les petits mouvements précis que nécessite un casse-tête sont bénéfiques, surtout lorsque leurs patients n’ont pas souvent l’occasion d’utiliser leurs mains dans leurs activités quotidiennes*.

La vie active est un élément fondamental dans chaque résidence Chartwell, notamment grâce à des activités sociales, mentales et physiques qui ont été ingénieusement modifiées pour protéger les résidents contre la COVID-19. Pour en savoir plus, cliquez ici.

*Les références citées dans cet article proviennent des sources suivantes (par ordre d’apparition) :

1. AARP. « Interest in puzzles soars, along with sales », 18 mai 2020, en ligne : https://www.aarp.org/home-family/friends-family/info-2020/puzzles-sales-soar.html
2. Wikipédia. « Puzzle : définition, historique, types, etc. », dernière mise à jour : 31 janvier 2020, en ligne : https://fr.wikipedia.org/wiki/Puzzle
3. U of T News. « Order amid chaos? U of T researcher on why puzzles became a popular pandemic pastime », 22 mai 2020, en ligne : https://www.utoronto.ca/news/order-amid-chaos-u-t-researcher-why-puzzles-became-popular-pandemic-pastime
4. Brut America. « What do puzzles do to your brain? A Neurology Expert Explains », 16 mai 2020, en ligne : https://www.youtube.com/watch?v=7vRxB54SRHs&feature=emb_logo
5. Suddenly Senior. « 11 Benefits of Puzzles for the Elderly », 25 novembre 2020, en ligne : https://www.suddenlysenior.com/benefits-of-puzzles-for-the-elderly/
6. Seriouspuzzles.com. « Jigsaw Puzzle Missing Pieces Guide », 2021, en ligne : https://www.seriouspuzzles.com/jigsaw-puzzles/missing-a-piece/