5 conseils pour aider les aînés à apprécier la lecture

La saison froide est à nos portes et, comme beaucoup d’entre nous sont soucieux des règles de distanciation sociale, nous passerons plus de temps à l’intérieur à chercher des activités pour stimuler notre esprit, nourrir notre âme et réchauffer notre cœur.

La lecture satisfait à ces trois besoins. De plus, se pelotonner sur son canapé avec un livre de poche est bénéfique pour la santé. La Campagne nationale canadienne pour la lecture* propose trois pages de recherche qui soulignent le fait que, par exemple, lire est 68 % plus efficace qu’écouter de la musique pour réduire le stress.

Mais pour certains aînés, la lecture peut représenter un défi. Les problèmes de vision ou la difficulté à tenir un livre peuvent être des obstacles à la pratique d’un passe-temps agréable. Voici cinq conseils pour vous aider à redécouvrir la lecture :

  1. Renseignez-vous sur les technologies

    Liseuses et appareils de lecture. Si vous avez du mal à lire les petits caractères, une liseuse peut être la solution. Les liseuses vous permettent d’ajuster la taille des caractères et, contrairement à la croyance populaire, des recherches montrent que la lecture sur un écran rétroéclairé est en fait moins fatigante pour les yeux des aînés*.

    Les liseuses vous permettent également de stocker de nombreux titres, que vous pouvez acheter ou emprunter à votre bibliothèque locale. Pour les personnes âgées qui maîtrisent mal les technologies, les liseuses sont relativement simples à utiliser; demandez ou recherchez celles qui sont adaptées aux aînés.

    Livres audio et lecteurs. Les livres audio sont de plus en plus populaires auprès des personnes qui ont des problèmes de vision ou qui préfèrent simplement écouter les derniers succès littéraires sur un lecteur audio. Il n’est pas nécessaire d’acheter un lecteur particulier : vous pouvez créer un lecteur audio adapté aux aînés à partir d’une tablette ou d’un téléphone intelligent en utilisant une seule application*.

  2. Lampes et loupes utiles pour les livres

    Pour prévenir la fatigue oculaire, pratiquez la technique 20/20/20 : toutes les 20 minutes, regardez un objet à 20 pieds (6 mètres) de distance pendant au moins 20 secondes*. Pour une meilleure expérience visuelle, il existe de nombreux styles de lampes de livres, allant des lampes à pince aux lampes frontales. Vous trouverez également d’excellentes loupes mains libres avec des lumières intégrées qui éclairent toute la page.

  3. Joignez-vous à un club de lecture

    Si vous aimez la lecture, que vous êtes prêt à lire des livres qui peuvent être différents de vos sélections habituelles et que vous aimez partager des réflexions – et peut-être même une boisson – avec d’autres, alors un club de lecture pourrait vous convenir.

    Pour ceux qui viennent de se replonger dans le monde du livre, les clubs sont un excellent moyen de redécouvrir l’amour de la lecture. Les résidences pour retraités et les milieux de vie pour aînés ont souvent des clubs de lecture très dynamiques, qui permettent des rencontres agréables et sûres ainsi que des discussions stimulantes.

  4. Trouvez un lecteur bénévole

    The Reader, une association caritative du Royaume-Uni, recrute des « leaders de lecture » pour lire de grandes œuvres littéraires à des aînés et à d’autres groupes. Ces séances de lecture peuvent être suivies de discussions; l’idée est de faire en sorte que les participants se sentent stimulés, calmes et attentifs*.

    Pour la plupart d’entre nous, la lecture à voix haute rappelle de chaleureux souvenirs d’enfance. Pour les membres de la famille qui rendent visite à un proche âgé, la lecture à voix haute est un véritable temps fort de la rencontre. Elle peut raviver les souvenirs, encourager la discussion sur des événements d’actualité, ou simplement être un moyen de profiter de moments partagés ensemble.

  5. Trouvez un bon livre!

    Le choix peut être difficile. De nombreuses résidences pour retraités, par exemple, disposent de leur propre bibliothèque. Demandez des recommandations à vos amis, à votre famille ou au personnel, ou consultez les listes de succès littéraires dans votre journal local. Bien entendu, les bibliothèques fournissent également à leurs abonnés des suggestions de titres et des listes compilées par intérêt. En ligne, Goodreads* propose des critiques de lecteurs pour des milliers de titres.

*Les références citées dans cet article de blogue proviennent des sources suivantes (par ordre d’apparition) :

1) Campagne nationale pour la lecture (Canada). « Reading Facts », PDF. Sans date, en ligne : http://nationalreadingcampaign.ca/wp-content/uploads/2013/09/ReadingFacts1.pdf

2) Media Daily News. « Tablets provide better print reader for older demographics » 8 février 2013, en ligne : : https://www.mediapost.com/publications/article/193115/

3) Instructables Circuits. « How to build an audiobook player for your grandma » 2016, en ligne : https://www.instructables.com/How-to-Build-an-Audiobook-Player-for-Your-Grandma/

4) Michigan State University. Ergonomics Committee : « Research: Reading ». Sans date, en ligne : https://lib.msu.edu/ergo/research/reading/

5) The Reader. «What we do ». 2020, en ligne : https://www.thereader.org.uk/

6) Goodreads. 2020, en ligne : https://www.goodreads.com/