6 conseils pour observer une bonne étiquette respiratoire

Extrait : L’étiquette respiratoire désigne les règles et les recommandations que les gens devraient suivre pour prévenir ou freiner la propagation des maladies respiratoires, telles que le rhume, la grippe et la COVID-19. L’adoption d’une bonne étiquette respiratoire consiste à prendre des mesures simples et efficaces comme se couvrir la bouche et le nez au moment de tousser et d’éternuer, bien se laver les mains et maintenir une distance physique sécuritaire. D’autres mesures importantes afin de protéger votre propre santé et celle des autres comprennent l’auto-isolement, les tests de dépistage et le port du masque, au besoin.


L’étiquette respiratoire renvoie aux règles, aux recommandations et aux comportements que chacun devrait adopter pour prévenir ou réduire la transmission des maladies respiratoires. Ce terme a souvent été utilisé pour guider les gens dans la mise en œuvre de pratiques de prévention des infections afin de prévenir la propagation de maladies respiratoires courantes, telles que le rhume et la grippe.

Aujourd’hui, le respect de l’étiquette respiratoire est essentiel pour limiter, ralentir, prévenir et stopper la propagation de la COVID-19 au Canada et dans le monde entier. La volonté de la plupart des Canadiens et leur capacité à observer une bonne étiquette respiratoire pour protéger leur propre santé et celle des autres ont grandement contribué à aplatir la courbe de la COVID-19 et à réduire le nombre de cas. Cela a permis aux provinces d’offrir davantage d’occasions d’interaction et d’activités sociales, et de rouvrir progressivement les lieux de travail et l’économie en toute sécurité.

Voici quelques mesures simples mais efficaces que chaque personne peut et doit prendre pour observer une bonne étiquette respiratoire :

  1. Couvrez-vous la bouche et le nez au moment de tousser et d’éternuer
    Couvrez-vous la bouche et le nez avec un mouchoir lorsque vous toussez ou éternuez, et jetez le mouchoir souillé à la poubelle*, conseillent les spécialistes de la Mayo Clinic. Si vous n’avez pas de mouchoirs, toussez ou éternuez dans le haut de votre manche ou dans le creux de votre coude, et non dans vos mains.

  2. Lavez-vous soigneusement les mains
    Lavez-vous les mains souvent à l’eau et au savon pendant au moins 20 secondes, et surtout après vous être mouché, et après avoir toussé ou éternué*, suggère HealthLink BC. Si vous n’avez pas accès à de l’eau et à du savon, utilisez un désinfectant pour les mains à base d’alcool*.

  3. Maintenez une distance physique sécuritaire
    Essayez de maintenir une distance physique d’au moins 2 mètres (6 pieds) des autres lorsque cela est possible, car les gouttelettes respiratoires du virus qui provoque la COVID-19 peuvent contaminer une personne située à 2 mètres ou moins lorsqu’une personne porteuse du virus tousse, éternue ou parle*, selon les spécialistes de la Mayo Clinic.

  4. Portez un masque pour protéger les autres
    Lorsqu’il n’est pas possible de respecter la distanciation physique, il est recommandé par le Service de la santé publique du gouvernement du Canada de porter un masque non médical fait maison ou un couvre-visage dans les lieux publics tels que les magasins ou les transports en commun*. Cela peut aider à freiner la propagation de gouttelettes respiratoires infectieuses à d’autres personnes.

  5. Isolez-vous et soumettez-vous à un test de dépistage au besoin
    Si vous présentez des symptômes possibles de la COVID-19 ou si vous avez été exposé à une personne qui pourrait avoir des symptômes, isolez-vous et faites-vous tester*, indique le gouvernement de l’Ontario.

  6. Faites preuve de conscience sociale
    Être conscient de ses propres actions et de celles des autres fait partie du respect et de la promotion d’une bonne étiquette respiratoire. La courtoisie, la prévenance et les bonnes manières sont utiles pour remédier aux manquements à l’étiquette respiratoire qui pourraient nuire à votre propre santé ou à celle des autres*, d’après l’Emily Post Institute.

* Les références citées dans cet article de blogue proviennent des sources suivantes (par ordre d’apparition) :

1. Mayo Clinic. « Coronavirus disease: What is it and how can I protect myself? » (2020), en ligne : https://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/coronavirus/expert-answers/novel-coronavirus/faq-20478727

2. HealthLink BC. « Common questions about COVID-19 » (2020), en ligne : https://www.healthlinkbc.ca/common-questions-about-covid-19

3. Mayo Clinic. « Can COVID-19 (coronavirus) spread through food, water, surfaces and pets? » (2020), en ligne : https://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/coronavirus/expert-answers/can-coronavirus-spread-food-water/faq-20485479

4. Service de la santé publique du gouvernement du Canada. « Masques non médicaux et couvre‑visage : À propos » (2020), en ligne : https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/maladies/2019-nouveau-coronavirus/prevention-risques/a-propos-masques-couvre-visage-non-medicaux.html

5. Gouvernement de l’Ontario. « Freinez la propagation de la COVID-19 » (2020), en ligne : https://www.ontario.ca/fr/page/freinez-la-propagation-de-la-covid-19

6. The Emily Post Institute. « The etiquette of social distancing during the COVID-19 pandemic » (2020), en ligne : https://emilypost.com/advice/the-etiquette-of-social-distancing-around-coronavirus/