Conversations essentielles avec Dre Amy : Comment rester en contact avec votre parent âgé tout en étant physiquement séparé de lui?

Nous traversons sans aucun doute une période étrange et stressante! Personne n’aurait pu prévoir que les choses changeraient si rapidement dans nos vies, alors que nous nous efforçons de contenir la propagation de la COVID-19. Pour ceux dont des membres de la famille vivent dans une résidence, il peut être très angoissant de ne pas pouvoir leur rendre visite. Il est important de trouver des moyens de faire face à cette situation et de continuer à apporter un soutien à nos proches âgés qui s’efforcent de respecter les directives de distanciation physique.

Conseil 1 – Vidéoconférences et appels téléphoniques réguliers

L’une des meilleures façons de gérer nos émotions tout en étant physiquement séparé de nos êtres chers est de communiquer à distance plus souvent. En gardant le contact, nous pouvons savoir comment se porte notre parent et nous assurer qu’il est en sécurité et qu’on s’occupe bien de lui.

Si possible, organisez des vidéoconférences ensemble. C’est bien de prendre des nouvelles par téléphone, mais le lien est encore plus fort lorsque nous pouvons voir notre interlocuteur. De plus, cela permet de vérifier visuellement que votre parent se porte bien. La conversation n’a pas besoin de durer longtemps, mais des communications plus fréquentes peuvent vous aider tous les deux à vous sentir mieux. Vous pourriez envisager de partager un repas dans le cadre d’une vidéoconférence, ou même de regarder la télévision ou des films ensemble. Évidemment, ce n’est pas la même chose que d’être dans la même pièce, mais cela aide tout le monde à se sentir plus proche.

Conseil 2 – Trouvez des moyens créatifs de montrer que vous vous souciez de votre proche

Si vous pouvez livrer à la résidence de votre parent des choses qui lui font du bien, pensez à y mettre des gâteries en fonction de ses goûts et de ses champs d’intérêt, afin de lui montrer à quel point vous tenez à lui. Cela vous permettra de vous sentir bien vous aussi.

S’il est possible de faire des signes de la main depuis le stationnement à votre mère ou à votre père lorsqu’ils sont sur leur balcon, vous serez surpris de voir combien ce geste peut remonter le moral de chacun. Vous aurez peut-être même la chance de trouver une fenêtre par laquelle vous pourrez bavarder ou vous saluer. Adressez-vous au personnel de la résidence de vos parents pour connaître les différentes possibilités. L’objectif est de trouver des moyens créatifs de communiquer les uns avec les autres tout en restant en sécurité.

Je sais que le bien-être de votre proche peut vous préoccuper en ce moment en raison de la distanciation physique, mais veillez à recevoir vous aussi l’affection et le soutien dont vous avez besoin à la maison. Un état d’anxiété ou de solitude risque d’accroître le degré d’inquiétude que vous éprouvez à l’égard de votre parent et de vous empêcher d’évaluer la situation de manière réaliste. En cherchant des informations et du réconfort auprès d’autres personnes, vous serez davantage à même de manifester votre affection à votre parent et de lui apporter le réconfort dont il peut avoir besoin.