Comment les aînés peuvent-ils prévenir une pneumonie?

Extrait : Les personnes âgées ont davantage de risques de développer une pneumonie ainsi que ses sérieuses complications, car leur système immunitaire change avec l’âge. Pour aider à prévenir la pneumonie, faites-vous vacciner comme la pneumonie et la grippe, lavez-vous souvent les mains et évitez les personnes atteintes de maladies infectieuses. Apprenez à reconnaître les symptômes, comme la toux accompagnée de mucosités, la fièvre, une respiration rapide, des frissons et un état confusionnel. Consultez votre médecin sur-le-champ pour obtenir un diagnostic et le traitement approprié.

Selon le National Heart, Lung and Blood Institute (NHLBI), les personnes âgées sont plus à risques de développer une pneumonie grave parce que leur système immunitaire commence à changer* dans le cadre normal du vieillissement.

La pneumonie est l'une des dix principales raisons pour lesquelles les Canadiens ont déclaré se rendre à l'urgence, avec environ 135 000 visites liées à la pneumonie par année*, révèle l’Institut canadien d’information sur la santé. Chez les personnes âgées, la pneumonie est l’une des principales causes d’hospitalisation et de mortalité* d’après le National Institute on Ageing (NIA) de l’université Ryerson University’s. Elle serait la raison d’environ 65 % des admissions à l'hôpital, toujours selon le NIA, alors que 88 % des décès liés à la pneumonie surviennent chez les personnes âgées*, indique le Sunnybrook Health Sciences Centre de Toronto.

Prévention de la pneumonie et de ses complications

Heureusement, il existe plusieurs mesures pour prévenir la pneumonie et réduire les risques de complications graves :

  • Immunisez-vous contre la pneumonie. Si vous avez plus de 65 ans, adressez-vous à votre professionnel de la santé pour recevoir le vaccin contre le pneumocoque qui protège contre 23 souches de bactéries pneumocoques ainsi que le vaccin qui protège contre 13 souches,* conseille l’Ontario Lung Association.

  • Faites-vous vacciner contre la grippe annuellement pour prévenir l’influenza puisque plusieurs personnes contractent une pneumonie après avoir attrapé la grippe,* recommande le NHLBI.

  • Lavez-vous souvent les mains pour vous protéger des infections pulmonaires qui pourraient mener à une pneumonie,* disent les spécialistes de la Mayo Clinic

  • Tenez-vous loin des gens atteints de maladies infectieuses, et ne partagez pas leurs verres et leurs couverts,* avise l’association pulmonaire canadienne

  • Renforcez votre système immunitaire en mangeant sainement, en étant actif physiquement et en maintenant une bonne hygiène de sommeil,* suggère le NHLBI.

Quels sont les symptômes de la pneumonie?

La pneumonie est une infection qui enflamme les sacs alvéolaires dans l'un ou les deux poumons et qui peut être causée par des bactéries, des virus ou des champignons,* expliquent les spécialistes de la Mayo Clinic. Ses symptômes peuvent inclure la toux (avec des mucosités qui peuvent être jaunes, vertes ou teintées de sang), la fièvre, une respiration rapide et de l’essoufflement, des tremblements et des frissons, des douleurs à la poitrine qui s’intensifient lors de l’inspiration, l’accélération du rythme cardiaque, une très grande fatigue ou de la faiblesse, la nausée, des vomissements et de la diarrhée,* selon le site HealthLink BC. La confusion, parfois même aiguë, est également un symptôme commun chez les adultes.*

Consultez votre médecin dès que possible si vous éprouvez ces symptômes. Par contre, si ces derniers sont sévères, vous devriez vous rendre à l’hôpital.* Si la pneumonie est causée par une bactérie, vous devrez prendre des antibiotiques, vous reposer et boire beaucoup d’eau,* explique l’association pulmonaire canadienne. Si la pneumonie est virale, le traitement peut impliquer des corticostéroïdes et de l'oxygène, en plus de boire beaucoup de liquides et de prendre du repos.*


* Les références citées dans cet article de blogue proviennent des sources suivantes, en ordre d’apparition :

1. National Heart, Lung and Blood Institute. « Pneumonia » (2018), en ligne : https://www.nhlbi.nih.gov/health-topics/pneumonia

2. Institut canadien d’information sur la santé. « La pneumonie : l’une des principales causes de visite à l’urgence au Canada l’an dernier. » (2018), en ligne : https://www.cihi.ca/fr/la-pneumonie-lune-des-principales-causes-de-visite-a-lurgence-au-canada-lan-dernier

3. Ryerson University. « As one of Canada’s top killers, why isn’t pneumonia taken more seriously? » (2019), en ligne : https://www.ryerson.ca/content/dam/nia/white-papers/why-isnt-pneumonia-taken-more-seriously.pdf

4. Sunnybrook Health Sciences Centre. « Why everyone over 65 should get the pneumonia vaccine. » (2019), en ligne : http://health.sunnybrook.ca/navigator/why-everyone-over-65-should-get-the-pneumonia-vaccine/

5. Ontario Lung Association. « Pneumonia vaccine. » (2018), en ligne : https://lungontario.ca/protect-your-breathing/vaccines/what-is-the-pneumonia-vaccine

6. Mayo Clinic. « Pneumonia. » (2017), en ligne : https://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/pneumonia/symptoms-causes/syc-20354204

7. Association pulmonaire canadienne. « Pneumonie. » (2017), en ligne : https://www.poumon.ca/sant%C3%A9-pulmonaire/maladies-pulmonaires/pneumonie/signes-et-sympt%C3%B4mes?_ga=2.40561185.2069172717.1571670780-1662270327.1571429524

8. HealthLink BC. « Pneumonia. » (2017), en ligne : https://www.healthlinkbc.ca/health-topics/hw63868