Comment les aînées peuvent-elles améliorer leur santé et être en meilleure forme physique?

Extrait : Les aînées qui s’adonnent chaque jour à une activité physique peuvent bénéficier d’une meilleure santé et d’une plus grande longévité, même si elles s’y mettent tard dans leur vie. Des activités adaptées aux aînés comme le tai-chi, le yoga ou la marche rapide peuvent soulager la dépression, améliorer l’équilibre et prévenir les maladies cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux. Les activités entraînantes, comme la danse, élèvent l’esprit en plus de réduire considérablement le risque d’incapacité physique.


Ce qui est encourageant, c’est que l’activité physique régulière peut procurer des bienfaits importants pour la santé des femmes, même si celles-ci ne s’y mettent que tard dans leur vie.

Selon une étude du Journal of the American Medical Association, les femmes qui sont devenues actives physiquement après 65 ans ont pu réduire leur risque de décès prématuré de 48 %, de maladie cardiaque de 36 % et de cancer de 51 %1, comparativement à celles qui sont restées sédentaires. D’après les chercheurs, des activités simples et agréables comme la marche, la natation, le jardinage ou la danse ont permis de diminuer tant les risques pour la santé que d’invalidité.

Selon une étude de l’Université Concordia, à Montréal, les femmes et les hommes qui ont régulièrement pratiqué une activité physique modérée plus tard dans leur vie étaient trois fois plus susceptibles de demeurer en bonne santé2 que ceux qui sont restés inactifs. Ils ont ainsi vu baisser leurs risques de maladie chronique, de dépression, d’incapacité physique et de déclin cognitif3.

Les bienfaits pour la santé des activités adaptées aux aînés

Voici quelques conseils pour les femmes qui souhaitent améliorer leur santé et être en meilleure forme physique grâce à la pratique de divers types d’activités physiques adaptées à leur âge :

  1. Améliorez votre humeur avec le tai-chi. Les exercices qui stimulent à la fois le corps et l’esprit, comme le tai-chi, contribuent à soulager la dépression et s’avèrent des options sécuritaires et douces pour les aînés4. Selon l’Université McMaster, bien que de nombreux types d’exercices puissent aider à réduire la dépression chez les aînés, le tai-chi s’est révélé être le plus efficace.
  2. Pratiquez la marche rapide pour renforcer votre capacité cardiaque.D’après une étude publiée dans The New England Journal of Medicine, les femmes qui se sont adonnées à 30 minutes de marche rapide par jour ont vu leurs risques de crise cardiaque mortelle et non mortelle réduits de 30 à 40 %5. Les femmes qui ont marché au moins trois heures par semaine ont pu en outre réduire leur risque d’AVC de près de 50 %6, selon une étude sur les accidents vasculaires cérébraux.
  3. Pratiquez le yoga pour améliorer votre sens de l’équilibre. L’Université McMaster indique que le yoga reposant sur des mouvements contrôlés, la concentration et le maintien de différentes postures, celui-ci peut contribuer à améliorer votre sens de l’équilibre7 et à prévenir les chutes et les blessures liées à celles-ci.
  4. Dansez pour bien vivre au quotidien.Parmi les 16 types d’exercice examinés dans une étude du Scandinavian Journal of Medicine and Science, la danse s’est avérée l'activité qui a le plus aidé à réduire chez les aînées le risque d’incapacité relative à l’accomplissement de tâches quotidiennes8.
  5. Essayez l’aquaforme, un exercice à faible impact.Les activités aquatiques sont au moins aussi efficaces que leurs équivalents terrestres pour améliorer la force, l’endurance et la souplesse chez les aînées9, selon l’Université McMaster. D’après une étude de Physical Therapy, la pratique de l’aquaforme aide en outre à soulager la douleur, la raideur et d’autres symptômes d’arthrose10.

Chartwell, résidences pour retraités offre une vaste gamme d’activités physiques agréables et conviviales pour les aînés, comme des clubs de marche, des cours de danse, des séances de yoga et de tai-chi et du jardinage.


La référence citée dans cet article de blogue provient de la source suivante (en anglais seulement) :
1. Journal of the American Medical Association. « Starting exercise may help older women live longer (2003) » – en ligne : https://www.preventdisease.com/news/articles/exercise_helps_older_women_live_longer.shtml
2. CBC News. « Active seniors more likely to "age successfully" » (2013) – en ligne : https://www.cbc.ca/news/health/active-seniors-more-likely-to-age-successfully-1.2439746
3. British Journal of Sports Medicine. « Taking up physical activity in later life and healthy ageing: the English longitudinal study of ageing » (2013) – en ligne : https://www.cbc.ca/news/health/active-seniors-more-likely-to-age-successfully-1.2439746
4. Université McMaster. « Exercise plays an active role in treating depression » (2016) – en ligne : https://www.mcmasteroptimalaging.org/blog/detail/blog/2016/07/25/exercise-plays-an-active-role-in-treating-depression
5. National Institutes/National Heart, Lung and Blood Institute. « Brisk walking reduces risk of heart attack in women » (1999) – en ligne : https://sciencesources.eurekalert.org/pub_releases/1999-08/NHLa-Bwrr-260899.php
6. NaturalNews.com. « Walking regularly slashes stroke risk in women by nearly 50 percent » (2013) – en ligne : https://www.naturalnews.com/038712_walking_stroke_risk_women.html
7. Université McMaster. « 3 research-based benefits of yoga for healthy aging » (2017) – en ligne : https://www.mcmasteroptimalaging.org/blog/detail/blog/2017/08/22/3-research-based-benefits-of-yoga-for-healthy-aging
8. Science Daily. « Dancing may help older women maintain the ability to perform daily tasks » (2018) – en ligne : https://www.sciencedaily.com/releases/2018/12/181219075832.htm
9. Université McMaster. « Why aquatic exercise is making a splash with health conscious adults » (2017) – en ligne : https://www.mcmasteroptimalaging.org/blog/detail/blog/2017/01/31/why-aquatic-exercise-is-making-a-splash-with-health-conscious-adults
10. Physical Therapy. « Effect of therapeutic aquatic exercise on symptoms and function associated with lower limb osteoarthritis: systematic review with meta-analysis » (2014) – en ligne : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24903110/