Parlons finances avec Kelley Keehn : Comment financer votre retraite tout en protégeant l’héritage de vos enfants

À titre de formatrice en finances personnelles, je suis bien placée pour comprendre à quel point vous avez travaillé dur toute votre vie pour épargner et investir. Le passage de l’épargne aux dépenses peut s’avérer difficile, particulièrement lorsque vous dépensez pour vous et pour ce dont vous avez besoin pour vivre une retraite de qualité. Il peut aussi s’agir d’une étape difficile pour ceux et celles qui veulent laisser un héritage à leurs enfants, mais craignent de devoir entamer celui-ci afin d’aller vivre en résidence pour obtenir du soutien additionnel. Comment donc faire fructifier vos placements alors que vous vivez en résidence sans entamer l’héritage de vos enfants?

J’en ai parlé à Jason Heath, planificateur financier agréé de chez Objective Financial Partners. M. Heath comprend tout à fait qu’envisager un déménagement en résidence peut être préoccupant d’un point de vue financier. « En vendant votre maison, vous pourriez vous retrouver avec plus d’argent à placer que vous n’en avez jamais eu, mais sachez que ce que vous en faites aura des conséquences sur les plans fiscal et successoral », remarque-t-il. « Je vous recommande de prioriser le financement intelligent de votre retraite. Votre bonheur et votre santé devraient passer avant l’héritage que vous voulez laisser. »

Parler finances en famille

Aborder le sujet de l’argent avec vos enfants peut vous sembler aussi délicat que lorsque vous avez dû leur expliquer d’où provenaient les bébés! Aussi embarrassante que puisse être cette conversation, il est toutefois important de l’avoir.

Si vos amis, votre famille ou même vos enfants vous conseillent sur vos finances, mieux vaut peut-être obtenir également l’avis d’un professionnel pour prendre la meilleure décision pour vous. M. Heath fait ainsi cette recommandation : « Consultez un avocat pour votre planification successorale, un comptable pour vos impôts et un planificateur financier agréé pour vos finances. »

Si vos enfants n’ont pas une idée claire du mode de vie que vous envisagez et de la façon dont vous entendez le financer, ils pourraient éventuellement avoir à deviner ce que vous voulez. M. Heath donne quelques conseils à ce propos. « Vous pouvez préciser vos volontés dans un testament, une procuration, un mandat, des directives personnelles ou un autre document de planification successorale, explique-t-il, mais il vaut mieux en parler avec vos enfants. »

Comment préserver l’héritage de vos enfants

Plusieurs moyens s’offrent à vous pour bien vivre votre retraite sans avoir de craintes pour votre héritage. Vous pourriez songer par exemple à :

  • souscrire une police d’assurance-vie distincte pour vos proches, pour vos dernières dépenses ou pour faire un don à un organisme caritatif ;
  • adopter des stratégies fiscales rapportant plus d’argent maintenant ou à votre décès ;
  • souscrire une assurance soins de longue durée ou maladies graves ;
  • souscrire une assurance hypothécaire (si votre maison est toujours hypothéquée) ;
  • maximiser vos prestations et subventions gouvernementales ;
  • investir le produit de la vente de votre maison ;
  • vendre d’autres biens (œuvres d’art, bateau, chalet) ;

Soulignons qu’un professionnel comme un planificateur financier agréé peut vous aider dans vos calculs et vous informer davantage sur vos options. Par exemple, si vous placez 500 000 $ dans un portefeuille à faible risque à 3 % d’intérêt, vous pouvez gagner jusqu’à 15 000 $ par année. À 4 % d’intérêt, ce revenu passe à 20 000 $, impôt et inflation en sus. Il est vrai que votre argent doit être en sûreté et disponible pour répondre à vos besoins dans l’avenir, mais toutes vos économies ne doivent pas nécessairement rester dans le compte chèques.

Il est important de laisser un héritage à votre famille, mais votre santé et votre bonheur futurs le sont tout autant. Si vous faites vos recherches et planifiez la retraite que vous souhaiteriez avoir, vous serez sans doute agréablement surpris d’apprendre que vous pouvez remplir ces deux objectifs.

Pour plus de conseils sur la planification financière en vue de la retraite, visitez ma page sur chartwell.com.

Kelley KeehnÀ propos de Kelley

Formatrice en finances personnelles, auteure, conférencière et personnalité présente dans les médias depuis plus de 20 ans, Kelley Keehn travaille actuellement à son dixième livre, ainsi qu’à deux cours audio. Elle se porte à la défense des intérêts des consommateurs pour Financial Planners Canada et siège à de nombreux comités d’importance dans le secteur financier. Au cours des trois dernières années seulement, elle a accordé plus de 600 entrevues à la télévision, à la radio et dans la presse écrite sur une multitude de sujets liés à la littératie financière. Sa mission est d’aider les Canadiens à se sentir à l’aise avec les questions financières.








Les informations contenues dans cette vidéo et sur la page de Kelley Keehn sur chartwell.com sont fournies à titre informatif seulement. Elles ne doivent pas être considérées comme des conseils juridiques ou financiers. Vous devriez consulter votre propre professionnel des services juridiques, fiscaux ou financiers pour déterminer ce qui convient le mieux à vos besoins particuliers. Les points de vue, réflexions et opinions exprimés ici sont ceux de Kelley Keehn et ne reflètent pas obligatoirement ceux de Chartwell, résidences pour retraités ou de ses filiales.