Le programme Approche mémoire unique de Chartwell fondé sur le modèle de soins communautaires

Si un de vos proches est atteint de troubles cognitifs, vous étudiez peut-être des options pour lui offrir le soutien dont il a besoin afin de bénéficier de la sécurité et de la qualité de vie qu’il mérite. Il existe différentes options de soutien au Canada, y compris les services de soins pour les personnes en perte cognitive offerts dans les résidences pour retraités, mais vous ne savez peut-être pas que ces services ne reposent pas toujours sur le même modèle.

Le modèle de soins le plus connu dans les établissements est le modèle clinique, la sécurité physique étant la priorité absolue ; toutefois, de nombreux experts s’entendent pour dire qu’un modèle communautaire convient davantage aux personnes âgées souffrant d’un déclin des facultés cognitives, car il donne aussi la priorité à l’interaction sociale et émotionnelle et au mieux-être. Plutôt que de mettre l’accent sur les systèmes, les processus et les tâches, le modèle communautaire favorise les aspects d’une vie épanouissante qui vaut la peine d’être vécue — des choses immatérielles comme le rire, les jeux, la conversation et les amitiés. Selon un article du Toronto Star intitulé « The Fix », il a été démontré que cette approche comporte de nombreux avantages : des résidents plus heureux, une réduction des chutes, de la violence et de la dépendance aux médicaments antipsychotiques, ainsi qu’une diminution du roulement de personnel.

Chartwell offre un programme Approche mémoire unique dans plusieurs de ses résidences à l’échelle du pays, fondé sur le modèle de soins communautaires. Voici comment nous pouvons améliorer la vie de votre proche.

Se concentrer sur la personne plutôt que sur la maladie

Afin d’aider chaque personne à vivre la meilleure journée possible, les membres du personnel des quartiers Approche mémoire de Chartwell encouragent et soutiennent l’autonomie et le succès de chaque résident dans toutes les interactions qu’ils ont avec lui. Allison Schindler, Directrice, Approche mémoire et Programmes d’animation et des loisirs, pour les résidences de Chartwell, explique : « Pour ce faire, nous participons à certains aspects des journées des résidents avec eux, plutôt que pour eux. Qu’il s’agisse de choisir ce qu’il faut porter pour la journée ou quel dessert prendre au dîner, nous prenons les décisions avec eux. »

L’espace physique de nos quartiers Approche mémoire permet également à chaque résident d’être autonome et de se sentir chez lui. Ces environnements spécialement aménagés permettent aux résidents de se déplacer facilement d’un endroit à l’autre dans leur quartier ; peints de couleurs apaisantes pour réduire le stress, et dont le design intègre des repères uniques pour plus d’indépendance visuelle.

Une relation unique avec le personnel

Les membres du personnel de nos quartiers Approche mémoire se démarquent par leur formation ADP (Approche douce et persuasive). De plus, ils mettent en pratique l’approche positive de Teepa Snow en matière de soins. Cette dernière est une ergothérapeute et une spécialiste de l’éducation et des soins aux personnes aux prises avec des troubles cognitifs ; elle préconise une approche thérapeutique qui favorise des résultats positifs tant pour les résidents que pour le personnel, des environnements réconfortants et l’établissement de liens fructueux. Sur son site web teepasnow.com, elle décrit son approche en ces termes : « En tant qu’infirmières, nous sommes axées sur les tâches, mais lorsque nous voyons les gens réagir avec peur et agitation, nous apprenons à comprendre le sens profond de leur comportement. Plutôt que d’être formés en fonction de gérer ou de maîtriser les comportements, les membres de notre personnel sont encouragés à se demander pourquoi une personne s’exprime comme elle le fait et comment ils peuvent l’apaiser. Le déclin cognitif ne prive pas les personnes qui en sont atteintes de leur dignité, c’est notre réaction à leur égard qui le fait. »

Une autre grande différence du modèle de soins communautaire sur lequel est fondé notre programme Approche mémoire est l’accent mis sur les affectations de personnel. Un groupe d’employés est attitré exclusivement au travail dans nos quartiers Approche mémoire en vue de créer des liens de confiance et de compréhension plus solides avec les résidents. Les membres de notre personnel s’engagent à apprendre à connaître chacun des résidents afin d’être en mesure d’établir des relations fructueuses et de les aider à vivre chaque jour dans un climat positif ; cela serait impossible sans des employés formés, attentionnés et coopératifs qui se considèrent comme membres à part entière d’une équipe soudée.

Notre personnel est également habilité à vivre dans ces quartiers plutôt que de simplement y travailler. Allison Schindler explique ce que cela signifie : « Nous ne voulons pas que nos résidents aient l’impression d’habiter dans un milieu de travail. À titre d’exemple de notre philosophie de vivre plutôt que de simplement travailler, lors d’une visite dans l’un de nos quartiers, j’ai trouvé un membre de l’équipe de soins avec un résident dans le salon. Confortablement assis, pieds sur la table basse, ils partageaient un bol de maïs soufflé en regardant un match des Blue Jays. Ce sont des occasions et les relations mutuelles comme celles-ci qui amélioreront la vie d’une personne. Nous ne voulons pas de routines de travail structurées ; mais souhaitons que le personnel ait la flexibilité de vivre toute la journée avec les résidents pour contribuer à leur bonheur. »

Pour en savoir davantage sur le programme Approche mémoire et sur le modèle de soins communautaire de Chartwell, visitez notre site Web ou téléphonez à notre centre d’appels dès aujourd’hui au 1-855-461-0685