Six moyens de protéger et d’aiguiser votre mémoire
La campagne de sensibilisation de la santé cérébrale Cerveau en tête,* qui se tient du 11 au 17 mars 2019 vise à faire état des avancées scientifiques et des recherches à cet égard. Voici quelques-unes des stratégies proposées pour diminuer les effets du temps sur la mémoire et pour améliorer les facultés de mémorisation :

1. Dessinez pour vous aider à emmagasiner de nouvelles informations. Selon une étude menée en 2018 par l’Université Waterloo, les aînés retiennent plus facilement une nouvelle information* lorsqu’ils dessinent, visualisent ou encore observent passivement un contenu visuel que lorsqu’ils prennent des notes. Ils auraient les mêmes capacités que les adultes plus jeunes à assimiler l’information en utilisant des méthodes multi-sensorielles qui feraient appel à plusieurs sens comme la vue et la parole qui impliquent des aptitudes visuo-spatiales ainsi que des habiletés sémantiques et motrices.

2. Mangez des fruits et des légumes en abondance. Une étude de 2018 dirigée par Neurology constate que les personnes dont l’alimentation des vingt dernières années était composée en grande partie de fruits et de légumes réduisaient de 34 % le risque d’être atteints de troubles cognitifs sévères.*

3. Marchez afin de développer la région du cerveau associée à la mémoire. Les personnes sédentaires plus âgées qui entreprennent un programme de marche rapide de 40 minutes par jour, trois fois par semaine, parviennent à multiplier la taille de leur hippocampe,* une région du cerveau servant à la conservation et à l’entraînement de la mémoire, rapporte une étude du Proceedings of the National Academy of Sciences. Une étude menée par l’Université de la Colombie-Britannique a découvert une nette amélioration des habiletés cognitives chez les aînés vivant avec une déficience cognitive vasculaire légère qui pratiquaient la marche trois fois par semaine.*

4. Stimulez votre corps et votre esprit par l’exercice. En 2018, une étude menée par le Journal of the American Geriatrics Society démontre que les aînés qui s’adonnent à la danse, au tai-chi ou au yoga* ont de meilleures capacités à s’exprimer, à apprendre et à retenir l’information. Les aînés en santé ainsi que ceux atteints d’une déficience cognitive vasculaire légère ont tous tiré des bénéfices à participer à une séance hebdomadaire d’exercices d’intensité modérée pendant 60 à 120 minutes.
 
5. Espacez les répétitions pour améliorer la rétention. La Havard Medical School prône que la meilleure façon pour se souvenir de quelque chose est de se la répéter dans les moindres détails en espaçant ces séances de rappels par de longues période dans le temps.* Plutôt que de vous répéter quelque chose souvent et sur un court laps de temps, tentez de vous en souvenir après une heure, puis après quelques heures et finalement chaque jour.

6. Retrouvez l’ouïe et protégez votre mémoire. Les personnes plus âgées aux prises avec des difficultés modérées d’audition semblent être plus en mesure de faire appel à leur mémoire* six mois après s’être munies d’une prothèse auditive, rapporte l’étude du Clinical Neurophysiology. 

Les résidences Chartwell proposent bon nombre d’activités récréatives telles que des clubs de marche, la danse en ligne, le yoga et le tai-chi qui contribuent à votre santé physique, mentale et cérébrale. Les services de soins et les programmes de Chartwell en matière de maintien des facultés cognitives, disponibles dans plusieurs de ses résidences, sont axés sur les besoins de soins et d’assistance des personnes atteintes de déficit cognitif leur permettant à vivre chaque jour une bonne journée.



Voici les références des sources utilisées pour ce blogue, en ordre d’apparition (en anglais seulement) :

1. The Dana Foundation. “Brain Awareness Week (BAW) is the global campaign to increase public awareness of the progress and benefits of brain research.” online: http://www.dana.org/BAW/
2. CBC News. “Brains remember more easily with drawings than written notes.” (2019) , online: https://www.cbc.ca/news/health/drawing-memory-aid-1.4963432
3. Rapaport, Lisa. “More evidence fruits and greens can be good for the brain.” (2018), online: <https://www.reuters.com/article/us-health-cognition-vegetables-idUSKBN1O52G3>
4. Alabaster, Amy. “Moderate Exercise May Improve Memory in Older Adults.” (2011), online: <https://www.nih.gov/news-events/nih-research-matters/moderate-exercise-may-improve-memory-older-adults>
5. Nair, Roshini. “Walking can reduce memory loss in seniors, study says.” (2016), online: https://www.cbc.ca/news/canada/british-columbia/walking-can-reduce-memory-loss-in-seniors-study-says-1.3822020
6. Upham, Becky. “Study Shows Tai Chi and Dance Benefit the Brain in Older Adults.” (2018), online: <https://www.everydayhealth.com/senior-health/study-shows-tai-chi-dance-benefit-brain-older-adults/>
7. Hard Health Publishing. “7 ways to keep your memory sharp at any age.” online: https://www.health.harvard.edu/healthbeat/7-ways-to-keep-your-memory-sharp-at-any-age 
8. University of Maryland Department of Hearing and Speech Sciences. “New Research Shows Hearing Aids Improve Brain Function and Memory in Older Adults.” (2018), online: <https://hearinghealthfoundation.org/blogs/new-research-shows-hearing-aids-improve-brain-function-and-memory-in-older-adults>