5 conseils pour faciliter le déménagement de votre parent dans une résidence pour retraités
Votre parent a pris une décision : il est prêt à déménager dans une résidence pour retraités et à mener la vie sans tracas qu’il mérite pour sa retraite. De nombreux avantages peuvent susciter son enthousiasme, comme les repas délicieux et équilibrés, les loisirs et les divertissements, ainsi qu’une foule d’autres services pratiques. Cependant, un grand déménagement comporte aussi son lot de travail de préparation.

Pour aider votre parent à demeurer positif et à lui donner envie de passer au prochain chapitre de sa retraite, voici quelques conseils pour vous aider à rendre son déménagement aussi simple et serein que possible. 

Accordez du temps et du soutien au processus de tri
Pour de nombreux aînés, l’une des tâches les plus longues associées à un déménagement est la perspective d’avoir à organiser des biens accumulés au cours d’une vie entière et à en faire le tri. Cela peut être décourageant à tout âge.

« Même s’il est difficile de faire le tri, de nombreuses personnes affirment se sentir libérées après l’avoir fait », dit Dre Amy D’Aprix, travailleuse sociale en gérontologie, vice-présidente de la Fédération internationale du vieillissement et conseillère chez Chartwell, résidences pour retraités

Vous voudrez peut-être prendre l’initiative et, selon les souhaits et la personnalité de votre parent, le faire participer à un processus à la fois respectueux et inclusif. Dre Amy souligne que certaines personnes ont plus de facilité à se départir de leurs biens lorsqu’elles les prennent en photo ou qu’elles les donnent à leur famille ou à leurs proches.

Songez à faire appel à des services d’organisation et de déménagement professionnels
Si votre budget le permet, vous pourriez faire appel à un organisateur professionnel ou à une entreprise de déménagement pour vous aider, vous et votre parent, à organiser le déménagement. Par exemple, la National Association of Senior Move Managers* compte des entreprises membres spécialisées dans les services de déménagement et d’organisation pour les aînés.

Un autre moyen de faciliter le processus, tant pour vous que votre parent, est de demander de l’aide à vos frères et sœurs et aux autres membres de votre famille, en vous répartissant les tâches. La Family Caregiver Alliance, un organisme sans but lucratif qui soutient les proches aidants, offre un certain nombre de listes de vérification utiles pour passer en revue tous les détails d’un déménagement.*

Aidez votre parent à s’installer dans son nouveau logement
Pour certains aînés, il peut être plus facile de faire déménager et installer tous leurs biens dans leur nouveau logement avant leur arrivée. D’autres préfèrent participer activement au processus d’installation, en choisissant l’emplacement des meubles, des œuvres d’art et des articles personnels. Déterminez l’option qui convient le mieux à votre parent et rappelez-vous qu’il s’agit d’un jour décisif pour lui. Le respect et la patience doivent donc prévaloir dans toute interaction pour rendre l’expérience la plus agréable et sereine possible.

Aidez votre parent à se familiariser avec sa nouvelle maison
Une fois que votre parent a emménagé, il pourrait avoir des doutes sur la suite des choses. Vous pourriez faire le tour de la résidence avec lui pour l’aider à se repérer et demander au personnel d’éclaircir tous les points dont vous n’êtes pas certain. Par exemple, à quelle heure votre parent devrait-il descendre pour prendre ses repas? Où les résidents ramassent-ils leur courrier? Où est affichée la liste des activités quotidiennes? Cette exploration peut aussi être une excellente occasion pour rencontrer de nouveaux résidents et des membres du personnel ainsi que pour aider votre parent à faire des rencontres pouvant mener à de nouvelles amitiés.

Pour les aînés qui sont particulièrement préoccupés par leur première journée dans leur nouvelle résidence, vous pourriez envisager de vous joindre à votre parent pour son premier repas ou de passer la nuit à la résidence pour l’aider à s’adapter et à se sentir à l’aise. Au moment de partir, dites-lui à quel moment vous ou un membre de votre famille viendrez lui rendre visite pour lui offrir l’aide dont il pourrait avoir besoin pour se sentir chez lui.

Soyez à l’écoute – la transition émotionnelle pourrait tout juste commencer
Le déménagement est peut-être terminé, mais le cheminement émotionnel de votre parent ne pourrait que commencer. Pour presque tout le monde, un déménagement peut supposer de devoir faire le deuil de son ancienne maison, ajoute Dre Amy, ce qui peut prendre du temps à surmonter.

« De votre côté, aider votre parent à planifier son déménagement peut apaiser la peur ou les inquiétudes que vous causait sa situation, explique Dre Amy. Mais pour votre parent, cette planification peut amorcer son processus de deuil. »

En fin de compte, Dre Amy souligne que « l’empathie est généralement gagnante » et explique que, souvent, ce dont un parent a besoin pendant une transition de vie comme un déménagement dans une résidence s est une personne pouvant faire preuve d’empathie et le comprendre – une oreille attentive et une voix rassurante qui valide des sentiments difficiles.

Aidez-vous un parent à emménager dans sa nouvelle résidence pour retraités? Visitez notre site Web pour obtenir plus de ressources pour vous aider à faciliter sa transition.

*Les références citées dans cet article de blogue proviennent des sources suivantes (par ordre d’apparition) :

National Association of Senior Move Managers. En ligne : https://www.nasmm.org/about/index.cfm

Déménager dans un espace plus petit – Liste de vérification de la Family Caregivers Alliance. En ligne : https://www.caregiver.org/downsizing-home-checklist-caregivers