L’exercice combat la dépression et soulage l’anxiété chez les adultes plus âgés

La Journée mondiale de la santé mentale*, qui a lieu le 10 octobre, est une excellente occasion de se pencher sur les bienfaits psychologiques de l’exercice. De nombreuses preuves soutiennent qu’il s’agit de la meilleure thérapie qui soit pour améliorer la santé mentale chez les adultes plus âgés.

Les troubles de l’humeur et de l’anxiété sont les deux principaux types de maladies mentales qui touchent les adultes canadiens de tous les âges, y compris les aînés, selon l’Agence de la santé publique du Canada. Les bienfaits de l’exercice pour la santé physique sont connus depuis longtemps, mais de plus en plus d’études indiquent que l’activité physique régulière peut également avoir des effets positifs sur la santé mentale, en soulageant l’anxiété et en améliorant l’humeur chez les adultes plus âgés qui se sentent déprimés. Contrairement aux médicaments sous ordonnance pour les problèmes de santé mentale, l’exercice n’est pas coûteux et il n’entraîne pas d’effets secondaires désagréables, voire problématiques.

Marcher pour combattre la dépression

Selon une étude de l’Université de Toronto, même l’exercice modéré – marche ou jardinage de 20 à 30 minutes par jour* – aide à maintenir une bonne santé mentale et à prévenir l’apparition de la dépression plus tard dans la vie.

L’activité physique régulière contribue également à traiter la dépression. Selon l’Université McMaster, qui a réalisé une revue de 18 études* portant sur les bienfaits de l’activité physique dans le traitement des personnes âgées qui éprouvent un trouble de l’humeur ou qui sont à risque, l’exercice aide à réduire les symptômes de dépression. Toujours selon l’Université McMaster, tous les types d’exercice sont bénéfiques, mais ce sont les programmes comme le tai-chi et le qi gong qui sont considérés comme les plus efficaces en raison de l’accent mis sur le corps et sur l’esprit grâce à des mouvements lents et contrôlés, à la méditation et à des techniques de respiration et de relaxation.

Calmer l’anxiété grâce à l’exercice

Près de 50 études examinant les effets des programmes d’exercice sur l’anxiété ont constaté que l’exercice régulier pratiqué dans les moments de loisir s’avère efficace pour réduire l’anxiété* tout en améliorant le sentiment de bien-être, d’après l’Université de Boston. Ces programmes consistent à faire de l’exercice pendant 30 à 40 minutes trois fois par semaine.

Une étude parue en 2018 dans le Journal of Physical Activity & Health a démontré que les adultes plus âgés ayant participé à un programme d’activité physique axé sur la souplesse, le tonus et l’équilibre pendant six mois se sentaient moins déprimés et anxieux qu’au départ.

Bref, l’activité physique régulière constitue une excellente façon de soulager les symptômes de la dépression et de l’anxiété, mais si ces symptômes continuent malgré tout de nuire à votre qualité de vie*, informez-vous auprès de votre médecin ou d’un professionnel de la santé des bienfaits potentiels de la psychothérapie ou des médicaments, préconise la Mayo Clinic.

Chartwell, résidences pour retraités, offre un large éventail de programmes d’activité physique agréables, tels que des clubs de marche, du tai-chi, du yoga et du jardinage, pouvant vous aider à stimuler votre santé physique, à améliorer votre humeur et à apaiser votre esprit.

*En anglais seulement