Une table pour deux (ou plus) peut contribuer à une alimentation saine chez les aînés

En général, lorsque l’on aborde la possibilité de manger plus sainement, on met l’accent sur le contenu de notre assiette, en tenant compte du goût, de l’apport nutritionnel et du coût des aliments. Souvent, on ne réalise pas qu’il manque un élément à l’équation. En fait, des recherches ont montré que si la valeur nutritionnelle de nos repas influe sur notre santé, l’environnement dans lequel nous mangeons a également un rôle à jouer.

Il s’avère que le fait de manger seul ne constitue pas toujours le meilleur choix pour notre santé. Selon une étude britannique* menée sur plusieurs années par un chercheur canadien, les participants âgés de plus de 50 ans qui vivaient et prenaient leurs repas seuls mangeaient des fruits et des légumes moins variés (leur alimentation était donc moins saine) que ceux qui vivaient avec un partenaire et mangeaient en compagnie. Les personnes dont la vie sociale n’était pas épanouie et qui avaient peu de contacts avec leurs amis souffraient également d’une alimentation moins équilibrée que les aînés plus actifs socialement.

Manger en solitaire ne nuit pas seulement à la santé des adultes plus âgés. Une étude* menée auprès de 7 725 adultes de 19 ans et plus a révélé que, chez les hommes en particulier, manger seul plus de deux fois par jour était associé à des taux plus élevés de syndrome métabolique*.

Pourquoi le fait de manger seul conduit-il à une alimentation moins saine, et éventuellement à une mauvaise santé physique et émotionnelle? Certains aînés qui mangent régulièrement seuls expliquent qu’il est plus difficile pour eux de se rendre à l’épicerie, car ils ne conduisent plus. D’autres admettent ne pas avoir de motivation pour préparer des repas nutritifs, surtout si leur conjoint est décédé et qu’ils doivent cuisiner pour une seule personne. Ils se contentent alors de repas surgelés ou à réchauffer au four à micro-ondes.

Si vous mangez souvent seul, les diététistes du Canada offrent quelques suggestions sur la façon de maintenir une alimentation saine et aussi de se retrouver en bonne compagnie.

1) Tout d’abord, conservez dans vos placards une grande variété d’aliments nutritifs que vous aimez. Si vous êtes seul, rendez l’expérience agréable en jouant sur l’ambiance du lieu où vous mangez : placez de jolis napperons sur la table, allumez des bougies, mettez de la musique…

2) Organisez un repas-partage avec un ami ou sortez dîner régulièrement avec un groupe de personnes. Ou encore, créez un club culinaire, où l’hôte prépare la soupe et les convives apportent le pain, la salade ou des fruits.

3) Prenez part à une cuisine communautaire ou cuisinez avec des amis. Trouvez un endroit où vous pouvez rencontrer des gens dans le but de planifier plusieurs recettes, de faire les courses, puis de cuisiner tous ensemble. Rapportez vos plats à la maison, congelez-les, puis réchauffez-les lorsque vous n’avez pas envie de faire les courses ou de cuisiner.

4) Apprenez à vos petits-enfants à cuisiner.

5) Consultez le centre communautaire ou pour aînés de votre région; la plupart d’entre eux servent des repas hebdomadaires.

La seule chose qui surpasse le fait de se faire servir des repas sains et appétissants sans avoir à les préparer est de pouvoir les savourer en compagnie d’amis. Les résidences pour retraités Chartwell offrent des expériences culinaires qui vous font sentir comme chez vous. Pour en savoir plus sur l’expérience culinaire Chartwell, cliquez ici.

 

*En anglais seulement