Sept conseils pour rester hydraté et en bonne santé

La déshydratation se produit lorsque le corps perd trop d’eau. Elle peut se manifester à tout âge, mais ses risques d’apparition sont accrus chez les aînés. Il s’agit d’ailleurs de l’une des causes les plus fréquentes d’hospitalisation au sein de ce groupe d’âge, selon Statistique Canada.

D’après l’Association des infirmières et infirmiers du Canada, les aînés sont plus susceptibles de souffrir de déshydratation*, car leur sensation de soif, leur masse hydrique totale et le fonctionnement de leurs reins s’amoindrissent. Certains médicaments, comme les diurétiques, contraignent également les reins à une production accrue d’urine, et une perte importante de liquides corporels s’en suit. Selon Consumer Reports, les problèmes de santé chroniques, tels que le diabète mal contrôlé*, peuvent, de plus, entraîner de telles pertes. Les problèmes de mobilité et les maladies qui rendent difficiles la déglutition ou la tenue manuelle d’objets peuvent limiter la capacité d’une personne à se procurer ou à boire toute l’eau dont elle a besoin.

Les dangers de la déshydratation

La déshydratation est particulièrement dangereuse pour les aînés, car l’insuffisance de liquides corporels peut causer l’apparition d’épisodes de confusion temporaires et accroître le risque de chute*, indique Consumer Reports. La déshydratation grave peut entraîner l’accélération ou l’irrégularité du rythme cardiaque, l’hypotension artérielle et l’évanouissement, voire un état de choc potentiellement mortel.

Comment rester bien hydraté

Voici quelques conseils pour prévenir la déshydratation :

1) Buvez de petites gorgées tout au long de la journée. Il est plus facile de prendre régulièrement de l’eau en petites quantités que de boire une grande quantité d’eau tout d’un coup. Pour varier les plaisirs, ajoutez des tranches de citron, de lime, d’orange ou de concombre à votre eau.

2) Buvez avant de ressentir la soif. Comme la sensation de soif peut diminuer avec l’âge, prenez l’habitude de boire avant même d’en ressentir le besoin.

3) Augmentez votre consommation d’eau quand il fait chaud. Par temps chaud et humide, on transpire davantage et on a donc besoin d’une quantité d’eau accrue pour compenser les pertes.

4) Hydratez-vous si vous faites de l’activité physique. Selon la Mayo Clinic, il est recommandé de boire de l’eau avant, pendant et après l’activité physique*.

5) Buvez davantage si vous êtes malade. Les infections, la fièvre, la diarrhée et les vomissements peuvent rapidement causer une perte d’eau importante* qui doit être remplacée pour éviter la déshydratation, indique la Mayo Clinic.

6) Soyez à l’affût des signes de la déshydratation. Les Diététistes du Canada conseillent de surveiller les signes de déshydratation : la sécheresse des lèvres et de la bouche, les céphalées, les étourdissements et les évanouissements ainsi que l’urine jaune foncé. Et, comme le recommande Consumer Reports, si vous pensez être déshydraté, essayez de boire deux à trois grands verres d’eau sur une période d’une à deux heures*, puis consultez un professionnel de la santé.

7) Consommez des aliments à forte teneur en eau. En plus d’être délicieux, les fruits, les légumes et les soupes contiennent beaucoup d’eau.

 

*En anglais seulement