Maintenez une meilleure santé et gardez la forme grâce à des activités de faible intensité et à faible impact

Selon une étude publiée en 2018 dans le British Journal of Sports Medicine, les hommes septuagénaires et octogénaires qui s’adonnent à 30 minutes d’activité physique de faible intensité par jour vivent en moyenne 17 % plus longtemps que ceux qui sont sédentaires*. Bien que de nombreuses études aient démontré les avantages pour la santé de la pratique d’exercices modérés à vigoureux, celle-ci suggère que les activités de faible intensité, comme les promenades avec son animal de compagnie ou les travaux légers de jardinage, sont non seulement bénéfiques, mais également davantage approprié au style de vie de bon nombre d’aînés.

Une autre étude parue en 2015 dans Sports Medicine a démontré que les exercices de faible intensité favorisent la souplesse, l’équilibre, la force musculaire dans les membres inférieurs et la réduction des symptômes liés à la dépression* chez les femmes et les hommes âgés. Les chercheurs avancent qu’en outre, ces exercices améliorent la santé puisque leur pratique est accessible aux aînés, en plus de permettre de réduire les risques de blessures et de pouvoir se pratiquer à long terme.

Meilleur équilibre, moins de chutes

Le tai-chi, un art martial traditionnel chinois de faible intensité et à faible impact, constitue un choix d’exercice particulièrement apprécié des aînés et dont l’efficacité de prévention des chutes a été démontrée. Le Journal of Gerontology rapporte une observation de la réduction du nombre de chutes et des risques de chute ainsi qu’une atténuation de la peur de chuter* chez les aînés physiquement inactifs qui se sont mis au tai-chi trois fois par semaine durant une période de six mois, comparativement à ceux qui ne pratiquaient pas cette activité.

D’après Physiotherapy Alberta, les exercices à faible impact sont sécuritaires et bénéfiques* pour les adultes âgés qui n’ont pas l’habitude de faire de l’exercice, qui se remettent d’une blessure ou qui souffrent de problèmes aux articulations des hanches, des genoux ou des chevilles.

Faible impact, véritables bénéfices

Voici quelques exercices courants à faible impact qui offrent de nombreux bénéfices pour la santé :

-L’aquaforme constitue un exercice à faible impact qui ménage les articulations, les os et les muscles. Les activités aquatiques sont aussi sinon plus efficaces que leurs équivalents terrestres pour favoriser la force, l’endurance, la souplesse et le fonctionnement corporel*, indique l’Université McMaster.

-La marche est un exercice aérobique qui est commode pour le dos, qui améliore la condition physique générale et qui réduit le risque d’incapacité de 41 %*, d’après le Journal of Geriatric Physical Therapy.

-Les exercices en position assise ou avec chaise comme appui permettent de renforcer les muscles, de favoriser la circulation sanguine et de maintenir la lubrification dans les articulations pour une mobilité accrue.

-La pratique du yoga en douceur contribue à améliorer l’équilibre, à apaiser les douleurs lombaires et à augmenter la qualité de vie*, selon l’Université McMaster.

-Enfin, d’après une étude publiée dans le New England Journal of Medicine, la pratique courante de la danse favorise la réduction des risques de développement de troubles cognitifs*.

 

*?En anglais seulement