Sept outils technologiques permettant d’améliorer la qualité de vie des aînés

Des chercheurs canadiens exploitent les possibilités des nouvelles technologies afin de trouver des solutions pratiques pour aider les aînés à prendre de l’âge confortablement. Ils travaillent en étroite collaboration avec l’industrie, les gouvernements, les organismes à but non lucratif, ainsi qu’avec les aînés et les aidants pour tester des technologies d’assistance pour répondre à des besoins concrets.

Voici sept outils en cours de développement qui permettent d’améliorer la qualité de vie tant des aînés que des aidants :

1) Protéger votre dos. Conçu par les chercheurs de l’Institut de réadaptation de Toronto, le PostureCoach* est un appareil portable muni de capteurs, qui apprend aux aidants à adopter la bonne posture pendant qu’ils s’occupent des besoins quotidiens des êtres qui leur sont chers. L’appareil avertit les aidants par un signal sonore ou tactile lorsque leurs mouvements risquent d’entraîner une blessure au dos.

2) Prévenir les chutes. Les chercheurs de l’Université Simon Fraser (USF) élaborent actuellement une nouvelle génération d’outils appelée PRED-Fall, qui utilise des capteurs et un système de caméras vidéo pour prédire, prévenir et détecter les chutes* chez les aînés à risque qui vivent dans des centres de soins de longue durée ou dans des hôpitaux.

3) Stimuler votre cerveau avec des jeux de société. Un chercheur de l’USF a inventé des jeux numériques et des casse-têtes, comme le jeu d’évasion* en ligne où deux participants doivent collaborer pour résoudre des énigmes et s’évader. Ces jeux sont conçus pour encourager les aînés à tisser des liens sociaux et à continuer d’apprendre.

4) Réduire les tremblements. Steadiwear, une jeune entreprise affiliée à l’Université de Toronto, a conçu un gant intelligent fondé sur une technologie d’amortissement des tremblements et permettant de stabiliser le mouvement des mains des personnes atteintes de la maladie de Parkinson ou souffrant de tremblements idiopathiques.

5) Éviter les obstacles. L’entreprise torontoise Braze Mobility Inc. a lancé un nouveau système de détection d’obstacles pour les fauteuils roulants*, qui avertit automatiquement l’utilisateur du fauteuil roulant de la présence d’obstacles. Les capteurs fournissent au conducteur des informations visuelles, sonores ou tactiles qui l’aident à éviter les collisions.

6) Surveiller vos signes vitaux depuis votre canapé. Des chercheurs du réseau de la santé de l’Université de Toronto effectuent un électrocardiogramme à l’aide de capteurs insérés dans un canapé* sur lequel la personne examinée est confortablement installée. D’autres capteurs placés dans le carrelage au sol permettent de mesurer la tension artérielle lorsque la personne marche dans la maison. La mesure régulière des signes vitaux pourrait aider les médecins à mieux évaluer les changements de l’état de santé des patients lors des visites médicales, expliquent les chercheurs.

7) Analyser la parole pour évaluer la santé du cerveau. Il s’agit d’un nouvel outil d’évaluation, accessible sur tablette*, qui enregistre de courts extraits de la voix d’une personne décrivant une photo et peut ensuite, d’après les chercheurs du Laboratoire Winterlight de l’Université de Toronto, détecter la maladie d’Alzheimer ou la maladie de Parkinson en moins de cinq minutes. Usant d’intelligence artificielle, cet outil peut analyser 400 échantillons sonores différents et mesurer la santé cognitive ou tout changement chez la personne analysée, permettant ainsi aux familles de mieux planifier les soins qui s’imposent.

* En anglais seulement