Ne faire qu’une bouchée des mythes sur l’alimentation

Mars est le mois de la nutrition au Canada. C’est donc une excellente occasion d’examiner vos habitudes alimentaires. Les aînés ont des besoins nutritionnels particuliers et il est essentiel que vous en teniez compte si vous voulez rester actif et en bonne santé, que vous ayez 65 ou 105 ans.

Cela dit, il y a beaucoup d’informations (et de désinformation) à ce sujet; ce qui rend parfois difficile de faire les bons choix en matière d’alimentation. Les diététistes du Canada offrent plusieurs ressources fiables à l’intention des aînés, dont Nutri-eSCREEN, un questionnaire en ligne sur les habitudes alimentaires, qui peut vous aider à déterminer ce que vous faites déjà bien et ce que vous pourriez améliorer.

Voici quatre « mythes nutritionnels » dont les aînés doivent se méfier :

Mythe no 1 : Comme les personnes âgées ont un métabolisme plus lent, elles ont besoin de moins de nutriments.

Fait : Oui, les adultes plus âgés ont généralement besoin de moins de calories que les jeunes adultes, mais ils ont également besoin de plus grandes quantités de certains minéraux et vitamines, comme la vitamine D, la vitamine B12 et le calcium. La capacité de notre organisme à absorber ces vitamines diminue avec l’âge; c’est pourquoi il est important de consommer régulièrement des aliments comme le lait, le poulet et le poisson, et de vérifier auprès de votre médecin si vous devriez ou non prendre des suppléments.

Mythe no 2 : Il est normal de perdre l’appétit avec l’âge.

Fait : Certes, on mange souvent moins en prenant de l’âge, mais il n’est pas normal pour autant de perdre l’appétit*. En fait, cela peut indiquer la présence d’un problème plus grave et il est conseillé de consulter un médecin si vous constatez des changements au niveau de votre appétit. Parfois, une diminution du sens du goût, ou des troubles dentaires peuvent se manifester sous forme de perte d’appétit.

Mythe no 3 : Manger c’est manger, peu importe qu’on soit seul ou en compagnie d’autres personnes.

Fait : Certaines études* ont démontré que les aînés mangent mieux lorsqu’ils sont en compagnie d’autres personnes et que le fait de manger (ou de préparer) ses repas seul peut entraîner de la malnutrition et un sentiment de solitude, ce qui a tendance à précipiter le déclin physique et cognitif. C’est pourquoi il est important de prendre le plus souvent possible ses repas dans un contexte social. De fait, c’est l’une des raisons pour lesquelles certaines personnes constatent une amélioration de leur état de santé après avoir emménagé dans une résidence pour retraités : une alimentation équilibrée associée à une vie sociale bien remplie permet de se sentir mieux physiquement, émotionnellement et spirituellement.

Mythe no 4 : Si vous buvez lorsque vous avez soif, vous ne souffrirez pas de déshydratation.

Fait : La sensation de soif diminue avec l’âge. Il est donc possible que vous soyez déshydraté sans pour autant ressentir de la soif, ainsi que l’a montré une étude réalisée en 2007* par le Florey Institute of Neuroscience and Mental Health. De surcroît, les retraités qui prennent certains médicaments ont besoin de consommer encore plus de liquides pour rester hydratés. Durant des années, on a répété qu’il fallait prendre huit verres d’eau par jour, mais des études plus récentes démontrent que de nombreux facteurs individuels entrent en jeu, comme le poids de la personne et son niveau d’activité, qui influent sur l’apport en liquides dont elle a besoin pour demeurer en bonne santé. Le National Institute on Aging* des États-Unis propose quelques conseils pratiques pour vous aider à rester bien hydraté.

Chartwell, résidences pour retraités, offre une foule d’options de repas à la fois nutritifs et savoureux. Les visiteurs sont encouragés à rester pour vivre l’expérience d’un repas dans un contexte convivial et chaleureux. Pour en savoir plus, téléphonez dès aujourd’hui au 1-855-461-0685.

*En anglais seulement