Des exercices sur mesure pour mieux vivre avec la douleur chronique

Si vous, ou un des membres de votre famille, souffrez de douleurs chroniques causées par une maladie cardiaque, le diabète, l’ostéoporose, ou de maux de dos ou articulaires, sachez que faire de l’exercice procure de précieux bienfaits pour la santé. Selon des études de la clinique Mayo, une activité physique adaptée, pratiquée de façon régulière, peut vous aider à mieux gérer les symptômes*, à augmenter votre niveau d’énergie et à améliorer votre qualité de vie.

Par contre, il est essentiel de parler à votre médecin des précautions à prendre avant de commencer quelque programme d’exercices que ce soit. Vous pouvez aussi adapter vos exercices en vue d’obtenir des bienfaits particuliers ou de surmonter les limites ou les obstacles imposés par votre maladie ou invalidité.

Un contrôle glycémique amélioré

Selon l’article Chronic Conditions and Exercise, de la Saskatoon Health Region, l’activité physique régulière est essentielle pour les adultes souffrant du diabète de type 2, car elle permet d’améliorer le contrôle du taux de sucre dans le sang*. Prenez une collation avant de commencer votre activité et évitez les exercices à fort impact, car ceux-ci peuvent causer des ulcères aux pieds, phénomène fréquent chez les diabétiques. Si vous avez des problèmes aux terminaisons nerveuses des mains ou des jambes, optez pour des exercices en position assise, ou faites de la natation : vous éviterez ainsi d’imposer un stress supplémentaire à vos membres inférieurs.

Exercices pour les personnes à mobilité réduite

Aérobie sur chaise* – la Harvard Medical School explique que le fait de s’entraîner à faire une série de mouvements répétés, comme frapper dans le vide (avec ou sans haltères), permet de faire grimper la fréquence cardiaque et de brûler des calories, ce qui est bénéfique si par ailleurs votre mobilité est limitée. Le yoga ou le tai-chi sur chaise peuvent aussi augmenter votre souplesse et l’amplitude des mouvements que vous êtes capables de faire.

Une activité physique modérée contribue à renforcer les muscles du cœur* et à améliorer la circulation sanguine des personnes souffrant d’insuffisance cardiaque globale, affirme la Saskatoon Health Region. Consultez d’abord votre médecin pour connaître le niveau d’exercice que votre cœur peut supporter. Il suffit d’observer une règle simple : il faut être capable de continuer à parler durant l’activité et ne pas oublier de ralentir lorsque l’on devient trop essoufflé.

Toujours selon la Saskatoon Health Region, les exercices sollicitant le sens de l’équilibre (comme le tai-chi*) sont recommandés pour les personnes atteintes d’ostéoporose, car ils contribuent à réduire les risques de chute, tandis que la marche permet de renforcer les os.

Soulager les douleurs chroniques

D’après la Saskatoon Health Region, l’activité physique permet de soulager les douleurs chroniques, car elle libère des endorphines dans le corps, ce qui diminue l’anxiété, et améliore la qualité du sommeil et le niveau d’énergie*. Prenez une douche ou un bain chaud avant l’exercice, afin d’assouplir les articulations. En adoptant la bonne technique de respiration et en concluant votre séance d’exercices par une période de relaxation, vous maximiserez les bienfaits de votre entraînement.

Les résidences Chartwell offrent toute une gamme d’activités physiques, comme la marche, le yoga, le tai-chi ou le jardinage, qui sont adaptées aux besoins de tous les résidents et permettent d’accroitre chez eux l’endurance, la souplesse et la force. Vous pouvez découvrir notre programme Vivre maintenant en consultant notre site Web!

* En anglais seulement