Les neuf conseils sur la santé et la longévité, inspirés des zones bleues mondiales

Le concept anthropologique de zones bleues de la longévité* décrit les caractéristiques et l’environnement spécifiques aux peuples qui présentent la plus longue espérance de vie. Ce concept a été créé à la suite des travaux de recherche démographique*du physicien italien Gianni Pes et du démographe belge Michel Poulain, dont les études ont été publiées dans le journal Experimental Gerontology. Ces deux chercheurs y avaient repéré un groupe de villages en Sardaigne dans lesquels on compte un nombre exceptionnel d’hommes centenaires.

Avec l’appui du National Geographic, M. Poulain, en collaboration avec le journaliste Dan Buettner, a répertorié quatre autres endroits* où les gens mènent une vie plus saine et plus longue qu’ailleurs dans le monde, soit : Okinawa, au Japon; la péninsule de Nicoya, au Costa Rica; l’ile d’Ikaria, en Grèce; et enfin, Loma Linda, en Californie. Ils ont constaté que les habitants de ces zones bleues ont en commun neuf caractéristiques liées au mode de vie*, qui contribueraient à la santé et à la longévité de ces peuples.

Même si vous ne vivez pas dans un de ces endroits, vous pouvez vous aussi adopter ces saines habitudes de vie et en retirer les bienfaits :

1) Bouger naturellement. Les peuples de ces zones ont adopté un mode de vie qui intègre l’activité physique dans les tâches quotidiennes, notamment la marche, le jardinage ou d’autres tâches physiques effectuées tout au long de la journée.

2) Vivre une vie riche de sens. Le bénévolat permet non seulement d’aider les autres, mais procure aussi un sentiment d’accomplissement qui se reflète ensuite sur un bien-être physique et psychologique accru.

3) Se détendre. Le stress fait partie intégrante de la vie. Les personnes vivant plus de cent ans sont celles qui sont parvenues à intégrer des rituels antistress à leur journée.

4) Appliquer la règle du 80 %. Évitez de trop manger. Arrêtez de manger dès que votre estomac est plein à 80 %. Pour vous aider à réduire vos portions de 20 %, servez-vous dans des assiettes plus petites.

5) Donner la priorité aux aliments d’origine végétale. Les Sardes adorent la variété offerte par le régime alimentaire méditerranéen, qui comporte une abondance de fruits, de légumes, de céréales entières, de lait de chèvre et d’huile d’olive. Ils ne consomment de la viande que lors de grandes occasions.

6) Boire de l’eau, déguster le vin. Les personnes dont l’espérance de vie est la plus longue boivent beaucoup d’eau et dégustent un verre de vin pour accompagner un repas léger.

7) Cultiver sa spiritualité. La plupart des centenaires rencontrés lors de cette étude appartiennent à des communautés où la spiritualité tient une place importante. La pratique d’une activité telle que la méditation ou le yoga représente un autre moyen d’apaiser son esprit et d’entrer en contact avec sa dimension spirituelle.

8) S’appuyer sur ses proches. Des liens étroits qui soudent plusieurs générations d’une famille, incluant la famille élargie, permettent aux enfants et petits-enfants d’honorer et de soutenir les aînés à toutes les étapes de leur vie.

9) Construire un réseau social solide. Il est important de cultiver ses amitiés de longue date, mais aussi de s’en créer de nouvelles. La participation régulière à des activités sociales aide à contrer les effets néfastes, tant physiques qu’émotionnels, causés par la solitude.

* En anglais seulement