Reconnaître et traiter l’apnée du sommeil pour être en meilleure santé et mieux dormir

Selon l’Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé, l’apnée obstructive du sommeil est un trouble du sommeil qui touche jusqu’à un Canadien sur quatre*. Cependant, le Journal de l’Association médicale canadienne rapporte que chez les plus de 60 ans, c’est 45 % à 60 % des personnes* qui font de l’apnée du sommeil.

Les aînés souffrant d’apnée du sommeil sont moins enclins à aller voir un médecin, et ce dernier pourrait d’ailleurs ne pas la déceler, car les symptômes de l’apnée (fatigue, somnolence et maux de tête matinaux) peuvent être attribués à d’autres maladies ou à l’âge, ajoute le Journal de l’Association médicale canadienne.

Le mot « apnée » signifie une interruption de la respiration et fait référence aux pauses respiratoires qui ont lieu durant le sommeil. À chaque pause, la concentration d’oxygène dans le sang est réduite et le dormeur doit se réveiller brièvement pour reprendre sa respiration. L’Agence de la santé publique du Canada ajoute que l’apnée cause de la somnolence diurne, une diminution de la qualité de vie, et peut engendrer des pertes de mémoire et des difficultés de concentration. L’apnée obstructive du sommeil est également associée à l’hypertension, aux maladies du cœur, aux accidents vasculaires cérébraux et au diabète.

????????????????????????????????Savoir déceler les symptômes

Pour HealthLinkBC, il est donc important de reconnaître les symptômes : le sentiment de ne pas être reposé après une nuit de sommeil, l’envie de dormir durant la journée et un mal de tête au réveil. Votre conjoint peut aussi remarquer que vous arrêtez de respirer et que vous ronflez souvent fort pendant votre sommeil*. Il se peut aussi que vous vous étouffiez, que vous suffoquiez ou que vous soyez agité durant le sommeil.

Si vous ou votre partenaire constatez ces symptômes, consultez votre médecin qui peut vous suggérer de participer à une étude du sommeil et vous envoyer chez un spécialiste en médecine du sommeil. L’étude mesurera à quelle fréquence vous arrêtez de respirer, si le flux d’air dans vos poumons est insuffisant pendant que vous dormez, ainsi que d’autres indicateurs de l’apnée obstructive du sommeil.

Traiter l’apnée du sommeil

Si vous souffrez d’apnée du sommeil, vous pouvez la contrôler et la traiter de nombreuses façons. D’après l’Association pulmonaire du Canada, les deux principaux appareils utilisés pour le traitement sont une machine de ventilation spontanée en pression positive continue (PPC), qui permet à vos voies respiratoires supérieures de rester ouvertes en continu durant votre sommeil, et un appareil dentaire, appelé appareil buccal, ou orthèse d’avancée mandibulaire, qui permet de repositionner la mâchoire, amenant également la langue et le voile du palais vers l’avant.

Les personnes qui souffrent d’apnée légère du sommeil peuvent réduire leurs symptômes en perdant du poids excédentaire, en évitant l’alcool et les sédatifs, et en dormant sur le côté plutôt que sur le dos.

L’apnée du sommeil est une affection à ne pas prendre à la légère. Des traitements éprouvés et efficaces peuvent vraiment améliorer votre qualité de vie et votre santé, durant le sommeil et pendant votre sommeil.

*en anglais seulement