Comment la marche, la conversation et la danse dans des espaces verts permettent de vieillir en bonne santé

En 2015, une étude relative à la fréquentation des parcs à Nanchang, ville chinoise de plus de cinq millions d’habitants, a révélé que plus de la moitié des visiteurs des parcs étaient âgés de plus de 60 ans*. En plus de la marche, d’autres activités populaires sont organisées, comme de la danse et le taï-chi avec du matériel d’entraînement public, et des parties de badminton.

La proportion élevée d’aînés qui utilisent les parcs urbains en Chine contraste avec les études similaires effectuées dans des villes d’Amérique du Nord. En effet, ces études ont révélé que les aînés fréquentent moins les parcs et pratiquent moins d’activités physiques que ce qui a été observé en Chine*, rapporte Preventive Medicine. À Toronto, par exemple, où la population de plus de 65 ans dépasse celle des moins de 15 ans, l’utilisation plus fréquente des 1 500 parcs procurerait pourtant de nombreux bienfaits sur la santé aux aînés.

Des liens sociaux et plus de mobilité

Les experts en gériatrie du réseau de santé de l’Université de Toronto affirment que les parcs urbains donnent l’occasion aux aînés de tisser des liens avec les voisins et d’éviter l’isolement social. Selon une étude sur la fréquentation des parcs par les aînés à Montréal, la fréquentation des parcs de quartier confère des bienfaits tant physiques que psychologiques.*

Le contact avec la nature dans des espaces verts procure également aux gens qui fréquentent régulièrement les parcs un sentiment de calme et de bien-être. Selon une étude du Journal of Affective Disorders, les personnes souffrant de dépression ont développé une plus grande attention et une meilleure mémoire à court terme, et sont généralement de meilleure humeur* lorsqu’elles s’adonnent à la promenade dans une nature paisible plutôt que dans un lieu urbain bruyant.

Rendre les parcs accueillants pour les aînés

Senior woman in the parkUn sondage de la Toronto Seniors Strategy a permis de déterminer plusieurs caractéristiques des parcs* qui encouragent les aînés à sortir et à profiter des espaces verts de leurs collectivités. Les sièges confortables arrivent en tête de liste. Les aînés ont besoin d’un endroit pour s’asseoir et se reposer, qui permette aussi d’interagir avec d’autres personnes. De plus, ils ont besoin de bancs qui ne soient pas trop bas, qui soutiennent bien le dos et comportent des accoudoirs. La Ville a donc fait installer 500 bancs, principalement dans les parcs situés dans les quartiers où vivent un grand nombre d’aînés.

Une grande densité d’arbres permet aux aînés d’être protégés du soleil, ces derniers étant plus sensibles aux rayons du soleil et plus enclins à se déshydrater. Parmi les caractéristiques attrayantes des parcs, on trouve aussi du matériel d’exercice adapté aux aînés, comme en témoignent les habitués des parcs de Nanchang.

La création davantage d’espaces verts et l’installation d’un nombre plus grand de bancs encouragent les aînés à marcher plus qu’à l’habitude*, affirment des chercheurs de l’Université McMaster. Marcher régulièrement améliore l’équilibre et la coordination, renforce les muscles, maintient une bonne santé cardiaque et contribue au bien-être émotionnel.

Les résidences pour retraités Chartwell offrent une vaste gamme d’activités qui vous aident à rester actif pendant votre retraite. Cliquez ici pour en savoir plus sur notre programme Vivre maintenant et sur nos activités récréatives.

*en anglais seulement