Une montagne à escalader : Une résidente de Chartwell Montgomery Village entreprend l’ascension de la Tour CN

À 74 ans, il a suffi de 37 minutes et 5 secondes à Anne pour grimper les 1 776 marches de la Tour CN, soit l’équivalent de 144 volées d’escaliers! « Je suis fière d’avoir battu mon temps de l’an dernier, qui était de 38 minutes », affirme cette résidente de Chartwell Montgomery Village.

En fait, c’était la troisième participation d’Anne à l’événement « Climb For Nature » – ascension de la Tour CN, édifice iconique de Toronto – organisé par le Fonds mondial pour la nature. « Ayant grandi en Inde et en Afrique, j’ai toujours adoré les animaux, surtout les éléphants, explique-t-elle. Je fais l’ascension pour cette bonne cause, mais aussi parce que c’est un défi qui, après coup, me donne un sentiment d’accomplissement. »

Depuis aussi longtemps qu’Anne s’en souvienne, l’activité physique a toujours eu une place importante dans sa vie. Jeune, elle vivait à [nom de la ville], où elle s’adonnait à l’équitation et, plus tard, a été propriétaire d’une ferme de 10 acres, tirant énormément de satisfaction du travail de la terre et du soin des animaux, dont son propre cheval. C’est une blessure qui l’a fait renoncer au dur labeur de la ferme; elle a alors vendu sa propriété, puis emménagé dans la résidence pour retraités Chartwell Montgomery Village, à Orangeville, en Ontario. « Après avoir quitté la ferme, je me suis juré de ne plus jamais déménager. Je voulais trouver une résidence où je pourrais vivre le reste de mes jours, se souvient-elle. J’ai choisi cette résidence parce que j’ai de l’aide quand j’en ai besoin. Je ne me voyais pas vivant seule dans un appartement; je voulais être dans un milieu où je pourrais rencontrer de nouvelles personnes. »

Depuis son arrivée à la résidence en octobre 2015, Anne n’a pas ralenti sa cadence : elle a simplement remplacé le travail de la ferme par une multitude de passions et de passe-temps. « J’aime me lever tôt pour aller promener mon chien, Mocha, dit Anne en nous décrivant à quoi ressemblent habituellement ses journées. Parfois, je démarre une lessive avant ma séance de 6 h à la salle de gymnastique. Ensuite, je participe au cours que la résidence a mis à l’horaire, mes préférés étant l’aquaforme, la danse Zumba, le tai-chi et la méditation. » Anne aime non seulement les activités physiques offertes à la résidence, mais également les  programmes musicaux et goûters auxquels elle prend part. D’ailleurs, elle adore tout ce qui se rapporte aux jours de fête : « livraison de bonbons de la Saint-Valentin, une fête pour la Saint-Patrick, une chasse aux œufs de Pâques… le personnel aime vraiment que nous nous amusions », affirme Anne en souriant.

Anne 1Outre les séances d’exercice et la possibilité de s’adonner à ses autres passions, dont le tricot, le bénévolat, la lecture et l’écoute de musique, Anne mentionne le beau climat social qui règne à la résidence et qui est un plus dans sa vie déjà bien remplie. « J’aime à retrouver mes amis au moment des repas. Bien que le chef prépare un spaghetti du tonnerre, mes repas préférés sont le déjeuner et le repas du midi, confie-t-elle. J’apprécie les gens ici, et les membres du personnel ont une excellente influence sur moi. Ils sont vraiment chaleureux et très attentionnés. » Anne ajoute que de s’être efforcée de socialiser avec les autres résidents et le personnel quand elle est arrivée à la résidence a grandement facilité la transition. « C’est important de ne pas s’isoler. Il faut de la détermination pour s’intégrer à une nouvelle communauté, mais cela en vaut la peine. J’ai retenu le conseil de ma mère qui disait qu’il faut parler à quelqu’un chaque jour, car cela nous rappelle qu’on est en vie. »

La recommandation d’Anne pour mener une retraite longue et gratifiante : « Rester actif, tant physiquement que mentalement. Peu importe alors où la vie nous mène, une bonne santé spirituelle et mentale sera toujours un solide bâton. »

Anne est reconnaissante de la remarquable générosité des résidents de Montgomery Village et du personnel, qui l’ont aidée à amasser 2 525 $ pour son ascension de la Tour CN. En fait, en canalisant la vitalité d’Anne, la résidence Chartwell Montgomery Village a donné, au nom d’Anne, au Fonds mondial de la nature, 2 $ pour chaque demi-heure d’exercice fait par un groupe de résidents (la durée moyenne d’une classe d’aquaforme, de tai-chi ou d’étirements). Deux semaines d’exercice, à raison de 6 000 minutes, ont permis d’amasser 400 $, le reste du montant provenant des amis d’Anne, ainsi que des résidents et du personnel de la résidence. « Je n’ai jamais vu autant de résidents faire de l’exercice, se rappelle Alexandra, responsable, Programmes d’animation et des loisirs. Plus de 36 personnes ont participé à l’un des cours. C’était phénoménal. Nous sommes tous très fiers d’Anne. »