Cinq façons de soutenir un conjoint souffrant de déficits cognitifs

Les aînés qui prennent soin d’un conjoint souffrant de déficits cognitifs seront probablement confrontés à des défis uniques lorsqu’ils s’adapteront aux exigences liées au rôle d’aidant tout en vivant des changements dans leur relation de couple.

Un défi de taille pour le conjoint aidant consiste à déceler les risques potentiels pour sa propre santé mentale et physique. Selon le projet de l’Ontario sur les besoins des personnes s’occupant de personnes souffrant de déficits cognitifs  (en anglais seulement) de l’Université de Waterloo, les conjoints qui prennent soin de leur partenaire atteint de déficits cognitifs sont plus portés à faire une dépression. Le fait de s’occuper d’une personne à temps plein peut perturber vos comportements préventifs en matière de santé et avoir des répercussions sur votre santé physique, ce qui cause souvent de l’arthrite invalidante, des problèmes cardiaques et de dos et des affections dues au stress, comme des migraines et des colites.

senior woman and doctor with clipboard at hospital

Ainsi, il est particulièrement important pour les conjoints aidants de se concentrer sur leur propre santé afin d’éviter ce genre de problèmes. Si vous prenez soin de votre santé, vous serez plus en mesure d’aider votre partenaire. Voici cinq façons d’aider un conjoint souffrant de déficits cognitifs.

1) Planifiez l’avenir ensemble. Lors des premiers symptômes de déficits cognitifs, les gens veulent avoir leur mot à dire dans le cadre de décisions qui auront une incidence sur leur vie, notamment la planification juridique, financière et de soins à long terme. Selon l’Alzheimer’s Association, discuter de ces sujets avec son conjoint, même si c’est difficile, peut être réconfortant pour les deux, et connaître les souhaits de son conjoint peut aider à se sentir plus à l’aise dans les décisions qu’on aura à prendre pour le compte de l’autre personne (en anglais seulement).

2) Favoriser l’indépendance de votre conjoint. Dans les premiers stades de déficits cognitifs légers, une personne peut avoir besoin d’indices pour l’aider à se rappeler. Aidez votre conjoint en écrivant des notes pour qu’il n’oublie pas de se présenter aux rendez-vous, pour qu’il prenne ses médicaments en respectant l’ordonnance, et en lui rappelant des noms familiers et des personnes qu’il connaît dans des activités sociales.

3) Entretenez un lien affectif. L’évolution de la maladie engendrera peut-être un changement dans votre relation avec votre conjoint. Vous pourriez avoir à exprimer vos sentiments de manières différentes; mais même si une personne souffre de déficits cognitifs elle a toujours besoin d’amour et d’affection. Le fait d’entretenir un lien affectif avec votre partenaire vous permettra de vous sentir bien et de réduire votre niveau de stress ainsi que celui de votre conjoint.

4) Prenez soin de vous. Le guide de la Société Alzheimer du Canada visant à prendre soin de soi-même comme aidant comprend un Test du stress des aidants. Si vous présentez des signes précurseurs de stress, demandez à votre famille, à vos amis ou à des conseillers de vous aider. Inscrivez-vous à des programmes communautaires qui peuvent apporter un certain répit ou soulagement dans vos tâches, une aide concrète pour les repas ou le ménage et une assistance pour les soins à prodiguer à votre conjoint.

5) Aidez votre partenaire à avoir une vie saine. Aidez votre conjoint à rester en bonne santé en l’encourageant à faire des activités physiques, en lui offrant des repas nutritifs et en créant une routine quotidienne qui est stimulante mentalement et socialement, que la personne vive à la maison ou en résidence pour personnes semi-autonomes.

Les résidences pour retraités Chartwell visent à soutenir les aînés souffrant de déficits cognitifs, ainsi que leurs familles, grâce à son programme Approche mémoire. Nombre de ses résidences pour retraités sont équipées d’étages sécurisés où les résidents et leur conjoint peuvent résider confortablement, et où du personnel formé et attentionné peut les aider à mener une vie riche de sens et épanouissante. Pour en savoir plus, cliquez ici.