Profil d’employé : Sandra Renaud

Sandra Renaud, aide ménagère
Résidence pour retraités Chartwell Rideau Place
Chez Chartwell depuis 2010

« Je suis très fière de travailler à la résidence Chartwell Rideau Place et je n’ai pas peur de le dire ! »

Depuis six ans, j’occupe fièrement le poste d’aide ménagère à la résidence Chartwell Rideau Place. En plus de mes tâches quotidiennes habituelles, consistant à nettoyer les chambres des résidents et à m’assurer que leur lessive est faite, je m’emploie à faire en sorte que les résidents se sentent les bienvenus et le plus à l’aise possible. Je salue les gens en souriant, je m’informe de la journée des résidents et je fais des casse-tête avec eux lors de mon temps libre. C’est important d’apprendre à connaître les résidents sur un plan personnel afin de créer un sentiment de confiance. Quand un résident me dit « vous m’avez beaucoup manqué » ou « qu’est-ce que je ferais sans vous? », je sais que j’ai établi les liens que j’espérais.

La qualité qui m’est le plus utile dans mon travail, c’est la patience. J’ai commencé très jeune à m’efforcer de la cultiver. À dix ans, je lavais la tête d’un monsieur âgé pour 1 $. Il me parlait de sa vie et des difficultés qu’il avait éprouvées après la mort de sa femme. Il m’a appris à être reconnaissant de ce que l’on a et que la vie est trop courte pour se faire du souci pour de menus détails. C’est certainement lui qui m’a poussée vers mes fonctions actuelles.

Pour moi, le service à la clientèle consiste à dépasser les attentes des résidents. Je ne réponds jamais que « ce n’est pas mon travail ». Je m’applique à toujours trouver une solution aux problèmes. Je connais le nom de tous les résidents, je sais quelque chose d’intéressant au sujet de chacun d’entre eux et je me fais un point d’honneur d’apprendre à connaître les nouveaux résidents dès leur arrivée. Cet échange va dans les deux sens : les résidents se sentent plus à l’aise avec moi et j’ai quelque chose à leur dire chaque fois que je les vois!

Je suis née à Ottawa, où j’ai été élevée par un père seul. Je suis la plus jeune de sept enfants et j’ai toujours attribué une grande importance au rôle que ma famille joue dans ma vie, et cela comprend ma famille élargie. En fait, j’ai la même « grande sœur » depuis presque 40 ans, grâce à l’organisme Grands Frères Grandes Sœurs du Canada. J’ai aussi le bonheur d’avoir trois enfants et quatre petits-enfants, qui viennent assez souvent à la résidence me rendre visite, au grand plaisir de nos résidents. J’essaie de leur donner le bon exemple en leur enseignant à être respectueux et généreux envers les autres. Finalement, c’est ce qui compte vraiment.