Wilbrod Projean : Ancien, combattant, policier, athlète et humoriste

Résident depuis 2005, Chartwell Le Duplessis

Cela fait onze ans que Wilbrod Projean est heureux de se sentir chez lui à la résidence Chartwell Le Duplessis de Trois-Rivières. « Vous savez, en fait, quand j’ai commencé à regarder les résidences pour retraités, je n’y connaissais rien,» explique-t-il. Après avoir été policier à Trois-Rivières pendant 35 ans, Wilbrod a finalement pris sa retraite et il a développé des passions qui consistent à raconter des blagues, à rencontrer des nouvelles personnes, et à jouer aux cartes. Sa passion pour les cartes est devenue telle, que lorsque le moment est venu de chercher une résidence pour retraités, il a présélectionné celles où il y avait des parties de cartes et des tournois sur le calendrier d’activités.

Lors de sa première visite, il a tellement apprécié l’accueil chaleureux des résidents et des employés de la résidence Chartwell Le Duplessis, qu’il a décidé d’y emménager peu de temps après. Aujourd’hui, lorsqu’il parle de sa vie quotidienne, il raconte que ses journées ne se ressemblent jamais, mis à part certaines activités qu’il tient à faire chaque jour, comme jouer du piano dans le salon avant le dîner, faire une promenade l’après-midi et faire de la balançoire sur la terrasse avec ses amis. Il est certain qu’il ne manque jamais non plus sa partie de cartes de la soirée. « Je trouve que tous les employés sont fort sympathiques ici, et qu’ils font partie de ma vie quotidienne, surtout ceux qui travaillent au Centre de santé et de bien-être », ajoute-t-il.

Il y a quelque chose qu’on ne sait pas vraiment à propos de Wilbrod : il était champion d’haltérophilie au Québec en 1940 et 1948. Il s’est mérité la deuxième place au Canada lors des essais olympiques. C’est à cette époque-là qu’il a rencontré celle qui allait devenir son épouse. Ensemble ils ont eu 10 enfants, dont 4 provenaient de l’union précédente de sa femme. Aujourd’hui, Wilbrod est plusieurs fois grand-père et arrière-grand-père.

Récemment, le policier à la retraite et ancien combattant a reçu le titre de Chevalier de la Légion d’honneur du gouvernement français. Wilbrod a été très touché de recevoir la plus haute distinction française en présence de la Légion d’honneur canadienne locale de Trois-Rivières, le 15 juillet 2016. Des membres de la chambre des communes, des amis et des membres de sa famille, des résidents et employés de la résidence Chartwell Le Duplessis étaient aussi présents. Wilbrod a donc été honoré en tant qu’ancien combattant canadien ayant participé à la Libération de la France à la fin de la Deuxième Guerre mondiale. À présent, Wilbrod peut porter avec fierté la médaille honorant les services qu’il a rendus aux deux pays.

Il y a quelques années, les fils de Wilbrod lui ont offert un livre de blagues, et peu après il a commencé à en raconter certaines lors du dîner, et les autres résidents ont trouvé qu’il avait pas mal de talent. Par la suite, ils ont tous demandé à Wilbrod de faire un monologue comique lors du gala annuel des résidents. « Pour moi, la vie a toujours été faite de multiples expériences et rencontres » nous dit-il. « C’est là un aspect de la vie en résidence que j’apprécie beaucoup, et je suis tellement heureux d’avoir trouvé ça ici » dit-il.