Cinq conseils pour aider un parent vieillissant à protéger ses actifs durant la retraite

La retraite est une nouvelle étape emballante dans la vie de votre parent, qui lui offre de nombreuses occasions d’explorer ses passions, de nouer de nouvelles relations et de maintenir un mode de vie actif et sain. La dernière chose que vous voudriez, c’est que des ennuis financiers imprévus viennent compromettre sa retraite.

En tant qu’enfant d’un parent vieillissant, vous pouvez prendre diverses mesures pour aider à protéger ses actifs durant cette étape de sa vie. Cependant, avant de vous lancer, ne manquez pas d’avoir une conversation ouverte et respectueuse avec votre parent afin qu’il sache que vous souhaitez l’aider à s’assurer que ses finances sont en bonne santé pour couvrir ses besoins pendant sa retraite, ou attendez qu’il vous demande de l’aide. S’il est réceptif à votre aide, suivez ces conseils :

1. Familiarisez-vous avec son portefeuille de placements.

Pour protéger les actifs de votre parent, vous devez d’abord comprendre en quoi ils consistent.

L’une des premières étapes est « de savoir où vos parents détiennent leurs actifs et de quels types d’actifs il s’agit, et aussi de les aider à évaluer la durabilité des revenus qu’ils tirent de leurs portefeuilles », explique Christine Benz, directrice des finances personnelles pour Morningstar.

Si vous remarquez que, pour certains éléments, une approche différente pourrait être avantageuse, ne faites rien sans en avoir discuté d’abord avec votre parent. De plus, respectez ses décisions.

2. Évaluez les risques liés aux impôts et aux dettes.

Selon Life Health & Wealth, en plus d’examiner le portefeuille de placements de votre parent, vous devriez également passer en revue l’épargne-retraite et tout autre actif qu’il détient, en portant une attention particulière à l’impôt à payer et aux dettes. Après avoir étudié ces renseignements, estimez les besoins en matière d’assurance-vie et vérifiez si la police actuelle de votre parent est suffisante pour y répondre ou si elle doit être modifiée.

 

text 347

Certaines mesures importantes peuvent être mises en place pour aider votre parent à protéger ses actifs.

 

3. Rencontrez le conseiller financier de votre parent.

Pour que les actifs de votre parent soient protégés au mieux, vous devez tous être sur la même longueur d’onde. Après avoir reçu l’approbation de votre parent, rencontrez son conseiller financier pour vous assurer d’avoir accès à tous les documents, portefeuilles et comptes de votre parent. C’est également un bon moyen de retracer tout placement oublié ou toute autre transaction conclue il y a longtemps.

4. Assurez-vous que les éléments essentiels sont en place.

Protéger les actifs de votre parent pour sa retraite signifie également de planifier en vue de dépenses imprévues et d’urgences. Lorsque vous parlerez avec votre parent et que vous rencontrerez son conseiller financier, vérifiez qu’il a un testament à jour et a désigné un mandataire, recommande Mme Benz.

5. Réglez les questions de domicile.

Si votre parent envisage de déménager dans une résidence pour retraités, il est important que les questions financières liées à sa maison soient réglées. Comme le mentionne Blue Shore Financial, vous pouvez vendre la maison de votre parent afin qu’il tire profit de sa valeur nette réelle. Parlez avec votre parent et son conseiller financier afin de déterminer la meilleure façon de procéder.

Si votre parent souhaite explorer les options d’hébergement pour retraités qui s’offrent à lui, mais que vous n’êtes pas certain qu’il puisse se permettre ce style de vie, utilisez le Planificateur de coûts de Chartwell. Cet outil pratique vous aide à établir les frais de subsistance courants de votre parent et estime les revenus qu’il pourrait tirer de la vente de ses actifs, comme une maison ou une copropriété. Ces calculs peuvent aussi aider à évaluer les économies que votre parent pourrait faire en emménageant dans l’une de nos résidences.