Comment amorcer la première conversation avec un être cher au sujet de la vie en résidence pour retraités

Si votre être cher nécessite plus de soutien au quotidien, et que vous croyez qu’une résidence pour retraités pourrait être sa meilleure option, il est important de l’aider à trouver un milieu bienveillant qui fournit l’aide supplémentaire dont il a besoin, que ce soit des services de soins additionnels, de l’aide avec les repas et le ménage, davantage d’interaction sociale ou même un sentiment de sécurité accru. Que vous recherchiez une résidence pour retraités offrant un style de vie plus autonome, ou une résidence avec plus de soutien en matière de soins personnels, votre proche dispose de nombreuses options de soins et d’hébergement. Toutefois, dans certains cas, il ne le sait peut-être pas.

Si vous ne savez pas comment amorcer la première conversation au sujet de la vie en résidence avec lui, voici certains conseils qui peuvent vous aider.

Réservez du temps pour la discussion
Dans une entrevue avec Everyday Health, Sharon A. Brangman, M.D., chef du département de gériatrie à la Upstate Medical University, explique que les personnes croyant que leur proche pourrait tirer profit d’une résidence pour retraités et désirant examiner cette option avec lui devraient avoir une approche ferme, mais douce au moment de commencer la discussion. Assurez-vous d’avoir assez de temps pour la première conversation afin que votre être cher et vous puissiez exprimer vos sentiments et vos opinions.

« Discutez des conditions de logement et des aménagements désirés. »

Envisagez d’inclure d’autres membres de la famille dans la discussion
Non seulement il s’agit d’une décision de vie importante pour votre proche, mais cela vous concerne aussi ainsi que le reste de la famille. Songez à respecter les sentiments de votre être cher si vous décidez d’inviter d’autres membres de la famille à prendre part à la discussion; il est préférable de garder la conversation intime et d’impliquer seulement les personnes à qui votre parent âgé fait confiance.

Mettez-le à l’aise, sans l’envahir

Faites de votre mieux pour que votre proche ne se sente pas dépassé lors de la première conversation, car cela pourrait ouvrir la voie sur la façon dont les futures discussions se dérouleront. Selon la Société Alzheimer Canada, quitter sa maison pour aller vivre dans une résidence pour retraités peut être facilité si vous vous préparez. Faites savoir à votre être cher qu’il est la personne la plus importante dans ce processus, que tous ses sentiments seront pris en considération et respectés, et que la décision finale lui revient.

Rassurez votre être cher en lui disant que vous, ainsi que les membres de votre famille, lui rendrez visite après le déménagement.

Rassurez votre être cher en lui disant que vous, ainsi que les membres de votre famille, lui rendrez visite après le déménagement.

Posez des questions ouvertes

Si vous posez des questions ouvertes, votre être cher sera peut-être plus enclin à partager ses sentiments sur l’idée d’emménager dans une résidence pour retraités. Discuter des conditions de logement et des aménagements qu’il désire peut l’aider à se sentir plus à l’aise et disposé à prendre part à la conversation. Encouragez-le aussi à poser toutes les questions qu’il pourrait avoir; assurez-lui que vous lui procurerez votre soutien dans le processus de recherche afin de trouver un endroit qu’il sera heureux d’appeler son chez-soi.

Si vous pensez que la vie en résidence pour retraités serait une bonne option pour votre proche, le guide « La vie en résidence: Parlons-en! » de Chartwell peut vous donner d’autres conseils utiles sur la façon d’aborder le sujet.