Comment la musicothérapie peut profiter aux aînés

Chacun sait que la musique peut aider les gens de tout âge, non seulement pour passer à travers des moments difficiles, mais aussi pour célébrer les bons. Bien que les hôpitaux et les établissements de soins soient conscients depuis longtemps de la valeur thérapeutique de la musique pour les aînés, la musicothérapie continue de gagner en popularité et en soutien scientifique.

La science de la chanson
L'un des avantages les plus étudiés de la musicothérapie est sa capacité à faciliter l'apprentissage. Selon une étude de l'Institut et hôpital neurologiques de Montréal, l'apprentissage d'un instrument peut accroître la plasticité cérébrale ou la capacité de s'adapter à de nouvelles connexions, à court terme ou à long terme. Étant donné que la diminution de la plasticité cérébrale est courante avec le vieillissement, étudier la musique peut être une bonne façon pour les aînés de rester alertes.

Des chercheurs provenant de nombreuses universités américaines ont aussi découvert que le simple fait d'écouter de la musique peut procurer des bienfaits considérables sur la santé. Une étude parue dans The Gerontologist a permis de découvrir qu'écouter de la musique gospel peut diminuer les niveaux d'anxiété chez les aînés. Les participants qui avaient écouté ce type de musique ont aussi mentionné avoir une meilleure estime de soi et un sentiment accru de contrôle de leur vie. Bien que les chansons utilisées dans l'étude aient été de nature spirituelle, les effets positifs qu'ils procuraient ont été observés autant chez les aînés religieux que chez les non religieux.

La musique et la mémoire
Ces découvertes et d'autres découvertes connexes ont contribué à rendre accessible la musicothérapie à plus d'aînés vivant en résidence pour retraités. Par exemple, les résidents du Manitowoc Health and Rehabilitation Center au Wisconsin profitent actuellement de la Wisconsin Music and Memory Initiative, un programme de musicothérapie destiné aux personnes souffrant d'une atteinte cognitive. Après avoir reçu des lecteurs de musique, les aînés au centre les ont remplis de leurs chansons préférées. Parce que les problèmes de mémoire affectent souvent la mémoire à court terme plus que la mémoire à long terme, même les personnes souffrant d'une atteinte cognitive sévère sont en mesure d'être touchées par la musique qu'ils ont aimée avant que leur mémoire ne commence à décliner. Les membres du personnel rapportent que de nombreux résidents sont beaucoup plus calmes et plus heureux à la suite d'une séance de musicothérapie.

Un rôle actif
Un autre avantage majeur de la musicothérapie est le fait qu'elle mène facilement à la socialisation. Il est très simple de transformer l'écoute de la musique en une activité de groupe plaisante : on n'a qu'à se rassembler et à s'entendre sur une chanson à écouter ensemble. Davantage d'occasions de socialisation surviennent lorsque la thérapie consiste à jouer des instruments. Les aînés qui ne sont pas déjà musiciens peuvent avoir besoin de formation, et la relation entre le professeur et son protégé peut être enrichissante pour les deux. Une fois les aînés formés, ils peuvent continuer à partager leurs habiletés en jouant ensemble à leur résidence pour retraités, ce qui leur permet de jouer un rôle actif sur leur propre santé et sur celle des personnes qui les entourent!

Pour en apprendre davantage sur les programmes de vie active et d'engagement social offerts chez Chartwell, notamment leur atelier d'exercices Rythme et mouvements inspiré par la musique, cliquez ici.