Quatre façons d’aider à prévenir les chutes

La prévention des chutes constitue l’une des considérations les plus importantes liées à la santé chez les adultes de plus de 50 ans. Le ministère de la Santé de la Colombie-Britannique rapporte que les chutes peuvent occasionner des blessures chez les adultes plus âgés, car elles peuvent causer des chevilles foulées, des hanches fracturées et des blessures à la tête.

Selon les saisons, les aînés devraient se remémorer les conseils relatifs à la prévention des chutes. De nombreux organismes de santé officiels ont créé des guides complets destinés aux aînés afin de les aider à prévenir les chutes et à améliorer leur condition physique.

1. Améliorez votre équilibre
Selon l’Agence de la santé publique du Canada, l’une des meilleures façons de prévenir d’éventuelles chutes est d’améliorer son équilibre. On encourage les aînés à faire de l’activité physique régulièrement afin d’augmenter leur masse musculaire et leur endurance. Pour que les aînés puissent améliorer leur condition physique et prévenir les chutes, l’organisme leur recommande de faire de l’exercice une fois par jour, que ce soit dans le cadre d’un programme d’exercice en groupe ou en marchant dans leur résidence.

2. Améliorez la sécurité de votre environnement
Afin de prévenir les chutes, il est essentiel de sécuriser l’environnement physique, car les facteurs externes peuvent contribuer à accroître les taux de chutes. Les adultes plus âgés devraient éviter d’encombrer leur espace de vie et retirer du plancher tout obstacle potentiellement dangereux comme des fils ou des chaussures; toutefois, les mesures de sécurité varient dans chaque pièce.

• Salle de bains : Il s’agit d’un des endroits les plus courants où les aînés peuvent glisser, car l’eau et le taux d’humidité élevé peuvent rendre les planchers glissants. Envisagez d’étendre des matelas de caoutchouc devant le bain et la toilette afin de minimiser le risque de chute.
• Escaliers : Si votre maison est dotée d’escaliers en bois dur, vous pourriez installer un tapis afin de rendre les marches moins glissantes. Une autre bonne idée consiste à installer une rampe le long du mur afin de fournir un soutien et un équilibre additionnels.
• Cuisine : Glisser dans la cuisine est courant aussi, particulièrement chez les adultes plus âgés qui essaient d’atteindre des objets placés sur des étagères élevées. Assurez-vous d’obtenir de l’aide pour agripper les objets ou de vous doter d’un tabouret afin de réduire le risque de chutes.

3. Surveillez votre alimentation
L’un des éléments les plus importants pour maintenir un mode de vie sain à un âge avancé est d’avoir une alimentation équilibrée qui comprend de nombreux fruits, légumes et nutriments essentiels. Non seulement certains aliments tels que les sucres, les matières grasses et les huiles entraînent-ils des complications cardiovasculaires, mais ils peuvent priver l’organisme de vitamines pouvant prévenir la désorientation. L’Agence de la santé publique du Canada mentionne aussi qu’il est important de ne pas sauter de repas. En négligeant de manger pendant une période de temps définie, les aînés peuvent devenir faibles, étourdis et avoir des nausées, ce qui peut grandement augmenter leurs chances de glisser.

4. Surveillez le temps qu’il fait
Quand le mercure commence à baisser, les aînés courent plus de risque de tomber. Les changements de saison apportent une variété de changements atmosphériques pouvant nuire à la santé d’une personne. Lors des soirées froides pouvant causer du gel et de la glace, assurez-vous de vérifier l’extérieur de votre maison avant d’aller marcher, particulièrement tôt le matin. De même, la pluie ou le vent peuvent aussi causer des situations plus dangereuses pour les aînés. Faites bien attention lorsque vous marchez dans ces conditions.