Le Club des vœux chaleureux améliore la vie des résidents à la résidence Chartwell Southwind

Lorsque les aînés déménagent dans une résidence pour retraités, ils deviennent membres d’une grande communauté, se faisant des amis pour la vie et affrontant le quotidien avec un groupe de proches. Joindre une résidence pour retraités favorise de solides amitiés entre les résidents, des amitiés qui perdurent lorsqu’un compagnon doit séjourner à l’hôpital ou déménager dans un établissement de soins de longue durée.

Un groupe de résidents de Chartwell a voulu faire quelque chose afin d’assurer à leurs compagnons qu’on aurait une pensée pour eux pendant qu’ils seraient éloignés de leur résidence. En janvier dernier, Birdie Holtby, William Moffatt et Dorothy Sturtridge ont contribué à mettre sur pied le Club des vœux chaleureux à la résidence Chartwell Southwind. En collaboration avec plusieurs membres du personnel à la résidence, le groupe a trouvé la façon parfaite d’assurer à leurs amis que les gens à la résidence auraient une pensée pour eux durant leur convalescence : expédier des cartes de prompt rétablissement conçues par monsieur Moffatt, achetées par le responsable des programmes d’animation et des loisirs et signées par les résidents de Southwind.

Le Club des vœux chaleureux expédie des cartes aux résidents
Bien que le groupe n’ait commencé à envoyer des cartes qu’en janvier, il a connu un immense succès chez les résidents et les destinataires. Birdie Holtby, William Moffatt et Dorothy Sturtridge ont travaillé de concert avec les membres du personnel de Chartwell afin de s’assurer que la majorité des résidents avait eu l’occasion de signer des cartes de prompt rétablissement, soit en leur en glissant un mot à l’heure du lunch ou en les contactant d’une autre façon. Rhian Buksa, le responsable des programmes d’animation et des loisirs à la résidence Southwind, a expliqué que le Club des vœux chaleureux avait déjà envoyé environ 10 cartes au cours des trois derniers mois, contactant les membres de la famille et s’assurant que les cartes s’étaient bien rendues aux résidents.

Pour le moment, le groupe n’envoie que des cartes de prompt rétablissement, mais à l’avenir, il espère commencer à envoyer des cartes pour plusieurs occasions.

Les résidents contribuent grandement au groupe
Rhian Buksa a expliqué que bien que la plupart des résidents fassent partie intégrante du groupe, dont la majorité signe chaque carte, le projet ne serait pas possible sans la contribution de Birdie Holtby, William Moffatt et Dorothy Sturtridge.

Monsieur Moffatt, un ingénieur à la retraite, a toujours eu une passion pour les arts. Non seulement monsieur Moffatt a-t-il prouvé qu’il était un bon peintre, mais il a aussi été un membre actif du club de théâtre de la résidence, de même qu’écrivain. Il a suivi quelques cours d’arts à la résidence Southwind et a été membre du Club de dessin. Après avoir vu certaines œuvres impressionnantes de monsieur Moffat représentant le paysage de la résidence, Rhian Buksa l’a mandaté pour commencer la conception de visuels pour les cartes de « prompt rétablissement ».

Birdie Holtby s’assure que tous les résidents ont eu la chance de signer les cartes. Chaque fois que le club conçoit une nouvelle carte, elle passe de table en table pour s’assurer que tous les résidents ont eu la chance de la signer. Selon Rhian Buksa, madame Hotby est incroyablement utile au club, principalement en raison de sa capacité à se souvenir de tous les résidents de Southwind et des membres de leur famille, et à se lier d’amitié avec eux.

« C’est une femme absolument merveilleuse avec un cœur d’or et une excellente mémoire des noms et des visages, a expliqué Rhian Buksa. Elle semble non seulement connaître le nom de chaque résident de notre édifice, de même que leur histoire, mais elle développe aussi d’étroites relations avec les membres de leur famille qui viennent les visiter. »

Pour terminer, madame Sturtridge a aussi prouvé être un membre inestimable du club. Son œil de lynx a été utile pour déceler les incohérences et assurer la qualité à chaque étape. En plus d’apporter de l’aide au Club des vœux chaleureux, madame Sturtridge est une merveilleuse présence dans la communauté en plantant des fleurs autour de l’édifice. Rhian Buksa a expliqué qu’à l’avenir, le club pourrait utiliser des images des magnifiques fleurs de madame Sturtridge sur la couverture de leurs cartes.

Étant donné que le club aimerait élargir son offre, les résidents de Southwind ayant des œuvres à partager, tels que dessins, peintures ou photos, pourraient bientôt avoir l’occasion de lui proposer leur travail.