Soyez proactif pendant le Mois mondial de la maladie d’Alzheimer

La maladie d’Alzheimer est en voie de devenir le principal problème de santé touchant la population âgée du monde entier. Selon l’Organisation mondiale de la Santé, le nombre d’individus atteints de la maladie d’Alzheimer devrait tripler d’ici à 2050, pour atteindre un total de 115 millions. En vue d’accroître la sensibilisation à cette menace grandissante, le mois de septembre a été officiellement déclaré Mois mondial de la maladie d’Alzheimer dans les communautés à travers le monde. Les personnes âgées devraient profiter de cette période pour prendre des mesures proactives afin de contrer la maladie. Voici quelques manières de le faire.
Continuez de bouger
Pour de nombreuses raisons, l’activité physique est une importante part d’un vieillissement sain. Elle contribue à prévenir les chutes, améliorer la santé cardiovasculaire et même à soulager les douleurs liées à l’arthrite. Mais peut-être plus important encore, il est prouvé que l’activité physique contribue à réduire les risques de développer la maladie d’Alzheimer et la démence. Selon les experts, les avantages tiennent du fait que l’exercice aérobique contribue à une amélioration de la circulation sanguine au cerveau, ce qui promeut la croissance des cellules et améliore les fonctions cérébrales. Selon la clinique Mayo, il suffirait de 30 minutes d’exercice par jour pour que les personnes âgées bénéficient de ces avantages.
Un meilleur sommeil
Tout comme l’activité physique, une bonne nuit de sommeil constitue une part importante d’un mode de vie sain pour les personnes de tous âges, et de récentes études suggèrent que la qualité du sommeil pourrait être un indicateur précoce de la maladie d’Alzheimer. Selon une étude, dirigée par des scientifiques du Washington University School à Saint-Louis et publiée plus tôt cette année, la perte de sommeil pourrait bien être l’un des symptômes les plus précoces de la maladie d’Alzheimer, se présentant même avant les problèmes de perte de mémoire.
Une alimentation appropriée
Une saine alimentation apporte de nombreux avantages, mais l’un des avantages dont on parle le moins est qu’un repas nutritif pourrait bien protéger contre l’Alzheimer et la démence. Certains aliments en particulier contribuent à maintenir une bonne santé cérébrale, notamment les aliments riches en acides gras oméga-3, qui seraient l’un des meilleurs choix.  Ces aliments incluent le saumon, les noix et les noisettes. Certaines baies, lesquelles sont riches en polyphénols, sont aussi une excellente option.

Selon le Dr Paul Nussbaum, « On ne se trompe pas quand un fruit porte le nom de baie. Les fraises, les bleuets, les canneberges… elles sont toutes bonnes pour le cerveau. »