Huit façons pour les aînés de prévenir les chutes

Selon l’Agence de santé publique du Canada, les chutes constituent la principale cause de blessures chez les aînés canadiens. Elles représentent 85 % des blessures nécessitant une hospitalisation et sont la source de 95 % des fractures de la hanche. L’Institut canadien pour la sécurité des patients dénombre que plus du tiers des aînés âgés de 65 ans et plus souffrent de problèmes résultant d’une chute.

Sachant quelles sont les causes des chutes, il existe heureusement des moyens de les prévenir en prenant les mesures nécessaires pour les éviter et vous protéger.

Voici quelques-unes des mesures concrètes à prendre pour vous aider à demeurer en sécurité sur vos deux pieds et à diminuer les risques de chute :

1. Améliorez votre équilibre. La pratique du tai-chi peut réduire de 50 % les blessures liées aux chutes chez les personnes âgées*, selon une étude menée en 2017 par le Journal of the American Geriatrics Society. Il existe plusieurs moyens d’améliorer son équilibre*. Le Toronto’s Sinai Health System préconise toutes les activités ayant recours à l’équilibre, aussi simples que la marche, pour contribuer à réduire les chutes.

2. Renforcez vos os. Toujours selon le Toronto’s Sinai Health System, un bon apport en calcium et en vitamine D* peut aider à maintenir vos os en bonne santé. Assurez-vous d’en parler avec votre médecin et de vérifier si vous en consommez suffisamment.

3. Portez des chaussures sécuritaires et adéquates. Lorsque vous marchez, assurez-vous que vos chaussures sont bien ajustées. Les chaussures à talon plat et aux semelles antidérapantes vous assurent une plus grande sécurité que des mules ou des chaussures à semelles glissantes, ou encore que de ne porter que des bas.

4. Passez vos examens de la vue et de l’ouïe une fois l’an. L’Alberta Health Services souligne que si vous éprouvez des troubles de la vue ou de l’audition*, il est possible que vous ne puissiez pas éviter des objets qui pourraient être la source d’une perte d’équilibre.

5. Utilisez les aides à la mobilité appropriées. Certains aînés aux prises avec des problèmes d’équilibre ont recours à des aides à la mobilité telles qu’une canne, une marchette ou tout autre accessoire pouvant les aider à se stabiliser et à éviter les chutes. Si vous êtes préoccupés par votre équilibre, parlez-en à votre médecin, à un physiothérapeute ou à un ergothérapeute. Selon la Saskatchewan Health Authority, une personne qui utilise une aide à la mobilité adéquate*, voit son autonomie et sa sécurité s’accroître.

6. Prévenez les chutes et les trébuchements à l’extérieur. Évitez le plus possible de sortir et de marcher lorsque les surfaces sont couvertes de glace. Lorsque vous devez circuler sur des surfaces enneigées ou glacées, déplacez-vous lentement en faisant des petits pas, ayez les mains libres pour vous aider à garder l’équilibre et appuyez-vous sur les rampes lorsque cela est possible.

7. Soyez prudents dans la baignoire. HealthLinkBC propose de vous munir d’un tapis antidérapant pour la baignoire et de barres d’appui pour la douche*, et d’utiliser un banc de baignoire ou un siège de douche lorsque vous vous lavez.

8. Assurez-vous que votre médication vous convienne. Demandez à votre médecin de passer votre liste de médicaments en revue et de vérifier s’ils les effets secondaires peuvent avoir une incidence sur votre équilibre, provoquer des étourdissements, des nausées ou de la somnolence qui, selon la clinique Mayo, pourraient entraîner des risques de chutes.

*En anglais seulement