Samuel « Bernie » Shaw, l’auteur en résidence de Chartwell Stillwater

Le conteur Samuel « Bernie » Shaw, résident de Chartwell Stillwater Creek, n’est pas habitué à être à son tour le personnage d’une histoire. Auteur de sept ouvrages non romanesques et de près de 200 articles sur des sujets allant de l’aviation après l’époque du projet Avro, à l’histoire de la vallée de l’Outaouais, il connaît les ficelles d’une bonne histoire. Nettement plus à l’aise pour parler de ses écrits que de lui-même, cet octogénaire a rédigé le profil de 69 résidents au cours des dernières années. Pourquoi? « Le but est de faire connaître un peu plus les résidents de Stillwater au reste de la communauté », explique-t-il. Ces portraits sont publiés chaque mois dans le bulletin de la résidence, Stillwater News.

Originaire de Grande-Bretagne, Bernie a commencé sa vie professionnelle comme technicien en météorologie. Il s’est installé au Canada avec sa femme et ses deux jeunes enfants, en 1957. Il a alors déniché un emploi de dessinateur technique dans la région d’Ottawa, pour la division aéronautique de Rolls Royce, qui l’a aussitôt mené à travailler sur l’appareil Avro Arrow, jusqu’à l’abandon du projet en 1959. Embauché ensuite par la division aérospatiale du ministère de l’Industrie, Bernie a écrit des histoires et des articles sur de petites entreprises du domaine aéronautique, pour une publication mensuelle du ministère des Affaires étrangères. C’est à ce moment-là que sa passion pour l’écriture est née.

À la soixantaine, Bernie a développé ce qu’il appelle un « intérêt productif pour l’écriture ». Plusieurs de ses articles sur l’histoire de l’aviation, comme « In Brief: After the Arrow – A Trip Down Memory Lane », sont parus dans le Canadian Aviation Historical Society (CAHS) Journal et dans d’autres revues spécialisées. Également fasciné par les chemins de colonisation dans la vallée de l’Outaouais, il a écrit des ouvrages remarquables sur les pionniers d’entre les deux guerres, qui ont photographié le Canada depuis le ciel. L’ouvrage qu’il considère comme son grand œuvre, Photographing Canada from Flying Canoes, , a reçu le prix du livre de l’année par la Canadian Aviation Historical Society, et on le trouve encore dans les bibliothèques consacrées à l’aviation.

Dans son dernier livre, Us versus Them: Survival of the Male in a Retirement Home, publié sous le nom de plume de Sam Bernard, son but est de faire rire les gens; et il y réussit à merveille. Illustré par Dave, le fils de Bernie, le livre porte un regard humoristique sur la vie des hommes dans le milieu des résidences pour retraités, majoritairement occupé par des femmes. Il donne des conseils pratiques à la minorité masculine, notamment des règles générales de survie, des instructions de combat et des manières de divertir les troupes en les faisant rire. Du propre aveu de Bernard, ce livre est le fruit de deux années de vie en résidence, où il a eu « bien trop de temps libre ». Il y fait part de ses réflexions avec franchise, humilité et une bonne dose d’humour, et conclut son ouvrage par cette déclaration : « C’est à travers un brouillard de supériorité masculine, qu’il constate bien malgré lui que les femmes sont, lentement mais sûrement, en train de gagner la guerre des sexes ».

Interrogé sur son prochain projet d’écriture, M. Shaw est resté vague et a répondu en riant qu’il lui faudrait d’abord « recruter un nouveau sujet ». Peu importe où l’écriture le mènera, une chose est sûre : Bernie est un conteur né, avec un sens aigu de l’observation, un humour et un talent d’écriture qui ne le quitteront jamais.