#MomentsdeBonheur – Des amis de longue date se retrouvent après 35 ans

L’amitié est quelque chose de puissant, mais certains événements peuvent compromettre les liens mêmes les plus forts. Les engagements familiaux, les ennuis de santé, la distance ou parfois le passage du temps à lui seul peuvent faire en sorte que des amis se perdent de vue.

Charles, âgé de 93 ans et résident de la résidence pour retraités Chartwell Belcourt à Orléans (Ontario) avait parlé à Wendy Lapierre, Responsable des programmes d’animation et des loisirs de son vieil ami, Don, qu’il n’avait pas vu depuis 35 ans. Les deux hommes s’étaient rencontrés en 1954, alors qu’ils travaillaient ensemble comme agents de douane. Don avait formé Charles lors de sa première journée de travail et depuis, une affinité profonde les a unis. En feuilletant un album photo, Charles se remémorait leurs parties de chasse, leurs fous rires et le soutien qu’ils s’offraient mutuellement lors des moments difficiles. Pendant longtemps, ils ont été inséparables.

Malheureusement, malgré la force de leurs liens, la vie les a séparés. Les années ont passé et les deux hommes ont commencé à se voir moins souvent. Ils se parlaient de temps en temps au téléphone, mais en raison de leurs situations respectives et de la distance qui les séparait, il leur était devenu presque impossible d’envisager de s’asseoir de nouveau ensemble… du moins, en apparence.

Charles and Don - Belcourt 2Wendy a remarqué comment le visage de Charles s’illuminait lorsqu’il parlait de Don et s’est dit qu’elle pouvait faire quelque chose pour aider à réunir les deux amis. Le 22 juin, Charles et Wendy ont ainsi pris la fourgonnette de la résidence et ont roulé jusqu’à Montréal, à l’insu de Don. Après deux heures et demie de route, ils sont arrivés devant la maison de Don, qui a tout de suite reconnu Charles, son plus vieil ami.

« Don ne savait pas du tout que Charles venait le voir, et il était fou de joie, raconte Wendy. Il est vite allé chercher sa femme, Ysel, afin qu’elle revoie Charles. Bien qu’elle souffre de déficits cognitifs, elle l’a tout de suite reconnu. Cela a été un très beau moment. »

Charles, Don et Ysel ont passé la journée à se raconter leurs souvenirs, à rire et à pleurer ensemble. Avant de repartir, Wendy les a surpris en leur remettant un album photo pour fêter leurs retrouvailles.

« La journée a été inoubliable, confie Wendy. Charles a été reconnaissant de ces retrouvailles et j’ai été heureuse d’y prendre part. C’est un privilège de travailler chez Chartwell et de pouvoir vivre des moments aussi spéciaux. »