Sept moyens pour mieux respirer lorsque l’on souffre d’asthme ou de la BPCO

Plus de trois millions de Canadiens* souffrent de maladies respiratoires chroniques comme la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) et l’asthme, rapporte Statistique Canada. Les maladies respiratoires chroniques sont plus courantes chez les aînés et environ 25 % des Canadiens âgés de 80 ans et plus souffrent de la BPCO, qui comprend la bronchite chronique et l’emphysème, déclare l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC). La BPCO était autrefois plus fréquente chez les hommes, mais aujourd’hui, les taux sont très similaires chez les deux sexes.

Les taux d’asthme sont plus élevés chez les enfants et les adultes de moins de 35 ans, diminuent ensuite jusqu’à l’âge de 65 ans, pour reprendre de l’ampleur par la suite. Selon l’ASPC, plus de 10 % des Canadiens de 80 ans et plus souffrent de cette maladie.

L’asthme est plus grave chez les aînés

Le Canadian Medical Association Journal (CMAJ) rapporte que les aînés sont susceptibles de souffrir d’un asthme plus grave et de faire davantage de crises d’asthme. Selon le CMAJ, l’asthme peut être difficile à déceler chez les aînés en raison de l’idée fausse que celui-ci est moins fréquent chez les aînés, et parce que les patients peuvent avoir d’autres maladies qui masquent les caractéristiques de l’asthme. On recommande aux aînés qui, sans raison apparente, sont souvent essoufflés, ont une respiration sifflante, ou toussent de faire les tests de dépistage de l’asthme, comme la spirométrie (un examen du fonctionnement des poumons).

Gérer la BPCO et l’asthme

La BPCO et l’asthme sont deux maladies chroniques. Il existe cependant toutes sortes de moyens pour se maintenir en aussi bonne santé que possible, d’améliorer ses fonctions respiratoires et de gérer ces maladies. Le CMAJ recommande ce qui suit :

1) Évitez la fumée secondaire. Si vous fumez, demandez de l’aide afin d’arrêter.

2) Faites régulièrement de l’exercice. Si vous faites de l’exercice adapté pour maintenir votre cœur et vos autres muscles en forme, vous n’avez pas à inspirer autant d’air pour effectuer un même travail.

Active seniors working out in a park3) Respirez de l’air pur. Lorsqu’il fait chaud et humide et que la qualité de l’air extérieur est faible, restez à l’intérieur.

4) Évitez les déclencheurs et les fumées. Déterminez les déclencheurs de vos symptômes et apprenez à les éviter, que ce soit les animaux, les acariens, le pollen ou les substances dégagées par les nettoyants domestiques.

5) Faites-vous vacciner contre la grippe. Le vaccin annuel contre la grippe est essentiel, car selon le Center for Disease Control and Prevention les personnes souffrant d’une maladie des poumons risquent davantage de contracter une pneumonie*, ou d’autres complications par la suite.

6) Mangez bien. Manger des aliments sains vous donne plus d’énergie pour bien respirer et faire ce dont vous avez envie.

7) Prenez vos médicaments correctement. Il est également important de savoir quand et comment prendre vos médicaments (avec de l’aide, si nécessaire), si vous désirez réduire vos symptômes d’asthme et de BPCO.

*en anglais seulement