Six façons de prévenir les chutes qui pourraient avoir une incidence sur votre mobilité et votre autonomie

Les chutes occupent le premier rang des causes de blessures chez les aînés au Canada. L’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS), révèle que chaque année, un Canadien sur trois, âgé de 65 ans et plus, tombera au moins une fois, et que 85 % des hospitalisations sont liées à une chute.

Selon l’ICIS, en 2012-2013, les aînés du Canada ont été hospitalisés plus de 80 000 fois, et plus de 235 000 d’entre eux se sont retrouvés à l’urgence en raison d’une chute. Les chutes sont la cause de 95 % des fractures de la hanche, et la moitié de toutes les chutes qui engendrent une hospitalisation se produisent à la maison, ajoute l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC).

Agrément Canada, l’ICIS et l’Institut canadien pour la sécurité des patients soulignent que les chutes chez les aînés peuvent causer des blessures physiques et psychologiques graves à long terme, ainsi qu’entraîner une invalidité, des douleurs chroniques, une perte de l’autonomie, une détérioration de la qualité de vie, voire la mort.

Hands of the old womanLa plupart des chutes peuvent être évitées

D’après l’Office régional de la santé de Winnipeg et Santé Canada, bien que les personnes de 65 ans et plus sont plus à risque de tomber, il est possible de prévenir la plupart des chutes en déterminant les facteurs de risques (en anglais seulement), comme un équilibre fragile, des muscles affaiblis et des os moins solides, une vue plus faible ou une oreille moins fine, et en rendant les conditions plus sécuritaires à l’intérieur et à l’extérieur du domicile.

Que faire pour prévenir les chutes?

1. Protégez-vous à la maison. Utilisez un tapis de bain en caoutchouc dans la baignoire et dans la douche, et installez des barres d’appui près de la toilette et de la baignoire. Dans la cuisine, rangez les objets lourds dans les armoires du bas, utilisez un escabeau stable avec une rampe de sécurité pour atteindre les endroits élevés, et essuyez toujours immédiatement les liquides renversés afin d’éviter de glisser. Gardez les escaliers et la maison bien éclairés, et installez des veilleuses.

2. Portez des chaussures bien ajustées qui supportent bien le pied afin d’avoir une meilleure stabilité.

3. Soyez vigilant lorsque vous prenez des médicaments. Demandez à votre médecin ou à votre pharmacien quels sont les effets secondaires possibles de vos médicaments et lisez attentivement les instructions. Évitez de mélanger l’alcool et les médicaments.

4. Utilisez les aides fonctionnelles appropriées, au besoin. Portez vos lunettes et vos prothèses auditives, comme prescrit. Pensez à utiliser une déambulateur ou une canne munie d’un embout en caoutchouc.

5. Mangez des repas équilibrés. Mangez des repas équilibrés afin de garder vos forces, votre résistance et votre équilibre. Ne sautez pas de repas. Cela peut causer des faiblesses et des étourdissements. N’oubliez pas de vous hydrater.

6. Restez en forme. Marchez ou faites une autre activité physique tous les jours. Pratiquez du tai-chi ou tout autre exercice qui vous aidera à conserver votre souplesse et votre équilibre. Renforcez vos muscles et vos os en faisant des exercices contre résistance. Consultez votre médecin avant d’entreprendre un nouveau programme d’exercice.