Comprendre les premiers stades de la maladie d’Alzheimer

Les premiers stades de la maladie d’Alzheimer marquent un point culminant dans la vie de votre proche, et peuvent représenter des changements significatifs pour toute la famille. Selon la Société Alzheimer Canada, ce premier stade est aussi connu sous le nom de stade léger ou initial de la maladie d’Alzheimer. Cette période peut être déroutante pour toutes les personnes impliquées, alors que le changement dans le quotidien de votre proche peut être à peine perceptible au début. Par conséquent, personne ne pourrait établir de lien entre les différences sur le plan du comportement ou de la mémoire et l’amorce de la maladie.

Avec le temps, vous pouvez remarquer de nombreux symptômes communs, tels que :

  • Distractions récurrentes
  • Difficultés à suivre une conversation
  • Difficultés d’apprentissage de nouvelles choses
  • Diminution de la capacité de concentration
  • Incapacité à suivre des directives
  • Difficultés de communication
  • Sautes d’humeur sévères
  • Difficulté à prendre des décisions

Si votre proche a reçu le diagnostic
Si votre parent âgé ou un membre de la famille a reçu le diagnostic de la maladie d’Alzheimer, il est important d’être conscient des émotions que vous vivrez. La situation peut être accablante, frustrante et vous pouvez passer par toute une gamme de sentiments. Une façon de faire face à ce mélange d’émotions est de vous renseigner. Il est recommandé de se renseigner autant que possible au sujet de la maladie et de demander l’aide et l’avis d’autres personnes, notamment du médecin de votre être cher ainsi que des ressources de la communauté, telles que votre Société Alzheimer locale. 

Si votre proche a reçu le diagnostic de la maladie, votre rôle est de lui assurer votre assistance.

Votre rôle en tant qu’aidant Si vous devenez l’aidant d’un aîné vivant avec des déficits cognitifs, il est important de l’appuyer autant que possible lors des épreuves physiques et émotives liées à la gestion de la maladie. La Société Alzheimer explique que votre rôle consiste à offrir du soutien, de l’amour et de la compassion. Aidez votre proche pour l’avenir et assurez-lui que vous serez là pour lui à chaque étape.

Conseils pour prendre soin d’une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer
Une personne aux prises avec les premiers stades de la maladie pourrait avoir besoin de beaucoup d’assistance pendant la journée, selon la sévérité de ses symptômes. En tant qu’aidant, il est important de soutenir votre être cher et de prendre en charge ce qui suit :

  • Se souvenir des mots, des endroits ou des noms
  • Gérer ses finances
  • Prendre les rendez-vous chez le médecin
  • Gérer la prise de médicaments

« Soyez la force et le guide dont votre proche a besoin. »

Assurez-vous toujours d’être la force et le guide dont votre être cher a besoin pour se sentir appuyé. Incitez-le à rester aussi autonome que possible, aussi longtemps qu’il en est capable. Aidez-le à établir une routine quotidienne afin qu’elle devienne comme une seconde nature. Encouragez-le à partager ses sentiments et offrez-lui du soutien. Et enfin, faites-lui comprendre que vous serez toujours là.

Si votre proche est aux prises avec la maladie d’Alzheimer, et que vous ne pouvez plus répondre à ses besoins vous-même, envisagez les options en matière de maintien des fonctions cognitives offertes par Chartwell, résidences pour retraités. Pour en apprendre davantage au sujet du programme Approche mémoire, notamment le nouveau milieu de vie  « Approche mémoire », cliquez ici.