Découvrez nos quatre premiers récipiendaires ayant leurs rêves exaucés!

En octobre, nous avons annoncé un nouveau partenariat de dons d’entreprise avec Rêve d’une Vie Canada, un organisme qui se consacre à réaliser les rêves des aînés. Comme le jour du Souvenir approche à grands pas, nous avons décidé de retenir les rêves de quatre anciens combattants pour souligner qu’en servant leur pays, ces hommes ont souvent dû sacrifier leurs propres rêves et ambitions. Des résidents de Chartwell en Ontario, en Alberta, en Colombie-Britannique et au Québec ont été choisis en fonction d’une gamme de critères et vivront sous peu le rêve de leur vie. Voici le portrait des quatre résidents dont les rêves sont sur le point de se réaliser.

 

testLawrence, 89 ans, résident de Chartwell Wenleigh Long Term Care à Mississauga, en Ontario, s’est joint à la Marine royale canadienne à 18 ans, il y a de cela 71 ans. Il a servi pendant trois ans sur un petit navire de guerre au large de la côte d’Halifax, balayant la zone environnante pour détecter des mines durant la Deuxième Guerre mondiale. Même si la vie à bord du navire de guerre était souvent synonyme de froid et de stress, Lawrence se souvient d’Halifax comme d’une ville chaleureuse et paisible. En raison de diverses complications de santé qui ont limité sa mobilité, Lawrence n’a pu revisiter cette ville depuis plus de 20 ans; et pourtant, il a toujours rêvé d’y retourner afin d’honorer le temps passé à cet endroit avec sa femme. Retourner à Halifax lui donnerait non seulement un sentiment d’accomplissement et de fierté, mais lui permettrait aussi de faire ses adieux à un ami précieux décédé récemment et dont les cendres seront dispersées en mer. Au printemps prochain, Lawrence réalisera le rêve de sa vie puisqu’il aura la possibilité de se rendre à Halifax pour saluer un vieil ami et évoquer l’une des périodes les plus importantes d’une longue vie de près de neuf décennies.

 

Bob HistoricalBob, 83 ans, résident de Chartwell Colonel Belcher Retirement Residence à Calgary, en Alberta, est le genre d’homme avec qui vous pouvez vous asseoir et échanger des histoires pendant des heures. Résident et barman bénévole du pub de la résidence, Bob adore raconter des histoires du temps qu’il a passé dans l’Aviation royale canadienne. Ses capacités de contrôleur aérien lui ont permis d’occuper ce poste pendant 10 ans, son attitude positive l’aidant à faire face au stress associé à ce métier. Après sa carrière dans les Forces aériennes, il a continué de redonner en amassant des dizaines de milliers de dollars pour soutenir les jeunes dans le cadre du programme Jeunes entreprises. Bob a été marié à Sandy pendant 60 ans, et il garde de bons souvenirs des moments où ils exploraient spontanément les environs de Calgary lorsqu’ils s’ennuyaient. Ils parlaient souvent des endroits qu’ils souhaitaient visiter, et Niagara Falls figurait toujours au haut de la liste. Malheureusement, Sandy est décédée il y a cinq ans, succombant à un cancer après avoir lutté contre la maladie pendant un an aux côtés de Bob. Malgré cette perte terrible, Bob continue de voir la vie du bon côté en faisant du bénévolat et même en aidant d’autres résidents à faire leur épicerie. Toujours enclin à penser aux autres, Bob souhaite visiter Niagara Falls avec sa fille, un voyage que lui et Sandy avaient rêvé de faire ensemble.

 

napoleonNapoléon, 92 ans, est un résident de Chartwell Domaine des Trembles résidence pour retraités à Gatineau, au Québec. Il a joint la Marine à 17 ans et a servi pendant quatre ans et demi, une expérience qui, selon lui, l’a obligé à vieillir rapidement. Au cours de ses années de service, il a été en poste en Angleterre et en Italie, puis a travaillé pour le Bureau de la statistique pendant 35 ans avant de prendre sa retraite, tout en continuant d’être actif dans sa légion locale. Bien qu’il soit revenu de la guerre avec des décorations et sans traumatisme majeur, il a été témoin de nombreux autres vétérans, dont ses propres frères, qui souffraient de trouble de stress post-traumatique (TSPT). Aujourd’hui, il continue de faire tout son possible par l’intermédiaire de sa légion pour soutenir une population croissante qui souffre de TSPT et qui a besoin d’aide. Ayant renoncé à sa jeunesse pour faire la dure expérience de la guerre, Napoléon se souvient avec émotion du jour où il a rencontré Céline Dion, alors adolescente, au cours d’une apparition promotionnelle. Inspiré par son charisme, il a observé son ascension vers la gloire tandis qu’elle représentait fièrement le Québec sur la scène internationale. Il a toujours rêvé de rencontrer la chanteuse et d’assister à un spectacle en direct, ce qui lui donnerait non seulement la chance de se sentir jeune à nouveau, mais inspirerait d’autres aînés à voyager et à profiter de la vie au maximum. Le rêve de Napoléon deviendra bientôt réalité, puisqu’il se rendra à la salle de spectacle de Céline à Las Vegas pour profiter d’une expérience musicale avec sa chanteuse préférée.

 

David Austin historical - croppedDavid, 83 ans, résident de Chartwell Willow Retirement Community à Maple Ridge, en Colombie-Britannique, est venu au Canada dans les années cinquante à 23 ans, laissant derrière lui son Angleterre natale. Au plus fort de la guerre froide, David, alors âgé de 18 ans, a entrepris son service au sein de la Royal Air Force en Angleterre à titre de traceur, faisant partie d’une équipe qui surveillait 24 heures par jour le trafic aérien le long des côtes anglaises. Après deux ans de service pendant la guerre froide et le début de la guerre de Corée, il a servi dans les Forces de réserve pendant trois autres années. Passionné de soccer et de sprint, il a ensuite poursuivi une longue carrière à la Banque de Montréal en plus de s’impliquer activement au sein de sa communauté, occupant différents postes de direction au sein du Club Lions ainsi que dans une communauté de logements pour personnes âgées. Aujourd’hui encore, il continue de se dévouer pour sa communauté en siégeant à un comité qui accueille les nouveaux résidents. Plus que tout, David aimerait avoir la chance d’emmener sa fille à Londres pour lui montrer l’école qu’il fréquentait, le lieu de son premier emploi et la ville où il a grandi pendant ces années formatrices. David n’a aucun proche qui vit en Angleterre, alors le fait de partager cette expérience avec sa fille fera en sorte que l’héritage des premières années de sa vie se perpétue.

 

Ces vétérans inspirants verront leurs rêves réalisés au cours des prochains mois, et il nous tarde de vous présenter les photos et les histoires de leurs expériences. Les résidents de Chartwell sont invités à partager et à soumettre leurs rêves en téléchargeant un formulaire officiel de demande à l’adresse http://www.wishofalifetime.org/canada/fr/. Pour les rêves qui ne respectent peut-être pas les critères de Rêve d’une Vie Canada, ou qui sont de moins grande envergure, notre Programme d’animation et des loisirs, Moments de bonheur, aide à répondre à ces demandes spéciales et importantes au sein de chacune des résidences Chartwell.