Portes ouvertes* SAMEDI 22 SEPTEMBRE, 13H A 16 H

*Les centres de soins de longue durée Chartwell en Ontario ne tiendront pas de portes ouvertes.

Rêve d’une vie Canada


Chez Chartwell, notre motivation première est d’être dédiés au MIEUX-ÊTRE des gens. Lorsque nous avons découvert que l’organisme caritatif Rêve d’une vie partageait les mêmes valeurs et la même passion pour les aînés que nous, il ne faisait aucun doute que nous devions unir nos forces. Leur mission — Changer la vision et les valeurs de notre société à l’égard de la génération vieillissante en réalisant les rêves des personnes âgées et en transmettant leurs histoires pour inspirer toutes les générations — se marie parfaitement à la nôtre. C’est pourquoi nous sommes fiers d’avoir aidé cet organisme de bienfaisance à prendre de l'expansion au Canada avec la création de Rêve d’une vie Canada.

Depuis sa création en novembre 2015, notre partenariat national avec Rêve d’une vie Canada a contribué à la réalisation de plusieurs rêves d’aînés méritants à l’échelle du pays. Ensemble, nous continuons de promouvoir l’importance pour ces derniers de poursuivre leurs rêves de longue date, d’oser et de vivre une vie significative.

Les aînés canadiens, y compris les résidents de Chartwell, sont invités à soumettre leur candidature en téléchargeant un formulaire d’inscription à revedunevie.ca ou en s’informant auprès du Responsable des programmes d’animation et des loisirs de sa résidence, ou encore du Responsable des programmes et des services aux résidents.


Rêves récents

Jim de Markham (Ontario) – Passionné d’aviation depuis toujours, Jim rêvait de voler en tant que membre de l’équipage à bord d’un bombardier Lancaster, ce qu’il a eu la chance de faire à partir du Canadian Warplane Heritage Museum à Hamilton, en Ontario. Son rêve datait d’il y a longtemps : enrôlé dans l’Aviation royale canadienne à 18 ans, il y a suivi une formation de mécanicien de bord. Alors qu’il s’apprêtait à suivre la dernière partie de la formation nécessaire pour se joindre à l’équipage, la Seconde Guerre mondiale s’est terminée, ce qui l’a empêché de prendre place dans un légendaire avion de guerre. Il a enfin réalisé ce rêve 72 ans plus tard!


Matilda « Tillie » de Mission (Colombie-Britannique) – Résidente de Colombie-Britannique, Tillie n’a pas revu ses sœurs adorées dans sa ville natale de Welland, en Ontario, depuis plus de 17 ans. Comme deux de ses sœurs sont malades et qu’une autre lui manquait énormément, le désir de les retrouver grandissait de jour en jour. Après avoir parcouru 4 500 kilomètres pour les rejoindre, Tillie a passé plusieurs jours et de longues soirées à rattraper le passé, à rire et à faire des câlins! « C'est incoyable! », a dit Tillie, « Il y a six sœurs et une belle-sœur réunies autour de cette table! Je n’aurais pas pu demander mieux. »


Bertrand de Sherbrooke (Québec) – Ayant grandi sur les berges du fleuve Saint-Laurent, Bertrand a une sensibilité spéciale pour la beauté de celui-ci. Par une belle journée d’automne, lui et sa sœur Nicole sont montés à bord d’un bateau de croisière qui a longé le fleuve pendant une semaine. Ils ont même rencontré le capitaine au cours d’une excitante leçon de navigation. Pour Bertrand et Nicole, l’expérience a été empreinte de plaisir et de nostalgie et a répondu à toutes leurs attentes.


Lloyd d’Oshawa (Ontario) – Pour Lloyd, âgé de 91 ans, les fanfares ont toujours été étroitement associées à son passé en tant que membre du Queen’s Own Rifles of Canada. Sachant à quel point ceci lui ferait plaisir, Cindy, la fille de Lloyd, a nommé son père à Rêve d’une vie Canada afin qu’il puisse revivre l’expérience d’une fanfare. Les membres de la fanfare du Royal Regiment of Canada se sont rendus à sa résidence de Lloyd et leur musique lui a rappelé un grand nombre de souvenirs heureux.


Ken de Vernon (Colombie-Britannique) – C’est avec émotion et anticipation que Ken, âgé de 94 ans, a enfin rencontré pour la première fois son petit-fils, Sean, âgé de 51 ans. Adopté à la naissance, Sean a grandi au sein d’une famille aimante, mais il a tout de même cherché à connaître sa famille biologique au fils des ans. Il a d’abord trouvé son oncle, puis son grand-père, dont il n’avait jamais entendu parler depuis sa naissance. L’émouvante rencontre entre les deux hommes a été ponctuée réflexions, de conversations, de rires et de chaleureuses étreintes.


Brian de Chilliwack (Colombie-Britannique) – Brian a réalisé un rêve qu’il chérissait depuis plus de 40 ans quand il a atterri en hélicoptère au sommet d’une montagne enneigée avec une vue sur l’île de Vancouver et le mont Baker! Par le passé, Brian a manqué l’occasion de participer à un exercice de formation de recherche et de sauvetage de la Royal Air Force alors qu’il était officier de service au Merchant Navy Training College. Survoler les paysages à couper le souffle de la Colombie-Britannique lui a fait revivre l’euphorie et l’effervescence liées à ses souvenirs de jeunesse.


Osanne de Boucherville (Québec) – Le rêve d’Osanne a pris naissance alors qu’elle était âgée de 9 ans, à la suite du visionnement du film Les blanches falaises de Douvres où des scènes montrent des paysages vus depuis la cabine de pilotage. « Dès cet instant, j’ai su que j’aimerais vivre cette expérience et mon rêve de monter à bord d’un tel appareil n’a cessé de me hanter depuis 75 ans… » Son rêve s’est enfin réalisé ce printemps quand elle est montée à bord d’un appareil d’entraînement militaire tchécoslovaque L-29 Delfin dans le cadre d’un spectacle aérien des Faucheurs de Marguerites présenté à Sherbrooke, au Québec. La passion d’Osanne pour les vols à grande vitesse l’a menée à survoler des nuages lors au cours d’une magnifique journée qu’elle n’oubliera jamais.


Ruby de Hamilton, en Ontario – Ruby se décrit comme une aventurière, et elle adore ressentir l’euphorie de voler en avion. C’est grâce à son fils, qui lui avait donné en cadeau un billet d’avion pour deux en destination de Paris à partir de l’Angleterre, qu’elle a pris l’avion pour la première fois des années avant d’immigrer au Canada en 1964. À 95 ans, Ruby a réalisé son souhait de survoler sa ville bien-aimée de Hamilton à bord d’un Cessna 172 avec son fils Peter. À son plus grand bonheur, elle a même été brièvement aux commandes de l’avion!


Warren de Mississauga, en Ontario
Warren est fasciné par le vol depuis plus de 50 ans, avant même qu’il devienne un pilote breveté à l’âge de 17 ans. Même s’il a dû arrêter de piloter en raison de son état de santé, son amour du vol ne l’a jamais quitté. Warren rêvait de prendre place à bord d’un avion comme ceux qu’il pilotait lorsqu’il était plus jeune. Son souhait a été réalisé et il a pu vivre une expérience inoubliable à bord d’un Cessna 172 grâce à l’école de pilotage Golden Horseshoe Aviation de Niagara. Le moment fort de ce vol au-dessus de Toronto est survenu quand Warren a pris les commandes de l’avion.


Loïs de Sherbrooke, au Québec
L’amour de Loïs pour la musique est contagieux. La musique était donc à l’honneur lors d’une grande fête célébrant son 97e anniversaire et sa longue carrière musicale enrichissante. La carrière de Lois s’est étendue sur plusieurs décennies : elle a commencé comme violoniste et chanteuse auprès de l’Orchestre symphonique de Toronto dans les années 1940, puis elle est devenue directrice de chorale dans les Cantons de l’Est, au Québec. Plus de 75 personnes ont participé aux célébrations, lors desquelles un quatuor à cordes a offert des prestations inspirantes, et même Loïs a joué du piano.


Gordon de Calgary (Alberta) – Rien n’est plus important pour Gordon que sa famille. Accompagné de sa fille, il s’est rendu jusqu’en Thaïlande pour retrouver son petit-fils adoré, Matthew, et rencontrer ses arrière-petits-enfants pour la première fois. Cette expérience a ainsi fait dire à Matthew : « Je suis convaincu que des histoires de ce voyage seront très longtemps racontées dans notre famille ».


Peter, de Surrey, en Colombie-Britannique – Peter a toujours eu une véritable passion pour la musique classique. Ayant vécu sous le régime de l’apartheid en Afrique du Sud, il n’avait jamais pu réaliser son rêve de diriger un orchestre. Cependant, ce rêve s’est concrétisé récemment lorsqu’il a dirigé l’Orchestre symphonique de l’université de Colombie-Britannique qui interprétait le « Ô Canada » au renommé Chan Centre for the Performing Arts. Les caméras de la l’émission de télévision The National, CBC étaient sur les lieux pour immortaliser ce moment.


Ann, de Langley, en Colombie-Britannique – Depuis qu’elle a vu le jour il y a 77 ans, Ann a toujours été passionnée des animaux, plus particulièrement des espèces marines. Ayant consacré 23 années de sa vie à œuvrer bénévolement à l’Aquarium de Vancouver, elle a cumulé un total de 10 000 heures de travail! Ann était enchantée de retourner à l’aquarium pour voir de plus près sa créature préférée, le béluga.


Rita, de Langley, en Colombie-Britannique – Rita a toujours adoré la musique, plus particulièrement le rock classique. Elle croit fermement que lorsqu’on s’entoure de gens heureux, on le devient aussi. Elle a réalisé son rêve en se rendant au Pacific National Exhibition (PNE) pour assister à un concert du groupe rock Foreigner, accompagnée de sa petite-fille. Elle était comblée de pouvoir rencontrer les membres du groupe et de se faire photographier en leur compagnie!


Mary, de Belleville, en Ontario - Pour son 70e anniversaire, Marie – qui a maintenant 92 ans – avait organisé une excursion en montgolfière avec un groupe d’amis. Malheureusement cette sortie avait dû être annulée à la dernière minute et n’avait jamais été replanifiée. Le vœu de Mary a enfin été exaucé alors qu’elle montait dans les airs bien au-dessus de la campagne ontarienne au soleil couchant, parcourant plus de distance qu’elle ne pourrait jamais le faire avec sa marchette.


Jack, de Calgary, en Alberta - Jack, qui se décrit comme un « vrai cockney », a menti pour s’enrôler dans la Royal Air Force en déclarant qu’il avait 17 ans alors qu’il n’en avait que 16. Posté à Nassau, aux Bahamas, il a été témoin de la mort d’un grand nombre de ses compagnons pendant qu’il servait. Récemment, après avoir appris la construction d’un musée de la guerre, Jack s’est rendu à Nassau pour réaliser son souhait de rendre hommage aux soldats morts au combat.


Napoléon, de Gatineau, au Québec - Napoléon, 92 ans, ancien combattant décoré de la Seconde Guerre mondiale, se souvient d’avoir rencontré Céline Dion alors qu’elle était adolescente, avant qu’elle ne devienne célèbre. Il s’est rendu à Las Vegas pour rencontrer une nouvelle fois la grande vedette internationale et voir son prestigieux spectacle. « J’en ai encore des frissons! », s’est-il exclamé après avoir rencontré Céline.


Lisez les histoires complètes des Rêves sur notre blogue!

Rêve d’une vie Canada